"Hyper-compétente" mais "un peu pâlotte": dubitatifs sur les chances de Nathalie Loiseau aux européennes, les militants LREM serrent les dents

Nathalie Loiseau, la candidate de la liste En marche pour les élections européennes, est talonnée par le candidat Rassemblement national. A Caen, où la candidate était en meeting lundi, les militants s’efforcent de rester optimistes.

Nathalie Loiseau, au centre des congrès de Caen, le 6 mai 2019.
Nathalie Loiseau, au centre des congrès de Caen, le 6 mai 2019. (DAMIEN MEYER / AFP)

Quand Nathalie Loiseau entre en scène, lundi 4 mai au centre des congrès de Caen (Normandie) pour défendre sa candidature aux élections européennes, la musique est un remix de celle qui portait le candidat Macron en 2017. Pourtant, les militants présents ce soir-là le disent, l’enthousiasme n’est plus le même. "On est dans le dur, concède une d’entre eux. On est beaucoup attaqués. Avant on n'était pas attaqués… Sans doute n’a-t-on pas tout fait bien…" 

"Il y a des gens qui y croient. J'aimerais bien"

Deux ans après l’élection d’Emmanuel Macron, les oppositions veulent faire du rendez-vous du 26 mai un référendum anti-Macron et la tête de liste LREM est talonnée, peut-être même devancée, à en croire certains sondages, par le Rassemblement national. Lundi soir, des gilets jaunes ont réussi à s’infiltrer dans le meeting. "La dictature, la voilà, hurle l’un d’eux. On ne peut pas s’exprimer ! C’est la révolution qu’ils vont avoir !" Exfiltrés manu militari, ils n’en ont pas moins plombé la salle. L’ambiance a changé. "Il y a des gens qui y croient, là, soupire cette militante en désignant les perturbateurs. J’aimerais bien être comme eux, mais je ne suis pas comme ça…"

Je suis assez pessimiste dans l’ensemble sur la politique actuelle. J’espère toujours, mais je ne veux pas me faire de grandes idées, je me dis que la vie n’est pas facile…une militante LREMà franceinfo

Au pupitre, Edouard Philippe défend Nathalie Loiseau. "Mon sentiment, Nathalie, c’est que tu vas surprendre et que tu vas en surprendre plus d’un, assure le Premier ministre à la tribune. Vive la République, vive la Renaissance et vive Nathalie Loiseau !" La candidate, elle, cherche la formule choc : "Nous sommes à Caen et cela ressemble un petit peu à un débarquement allié. Dans 20 jours ce sera notre D-Day, notre Jour J." Mais la prestation divise. "Nathalie est un peu faiblarde, je me permets de le dire, confie-t-on un peu plus loin. Il faut une certaine expérience pour être un bon orateur en public et elle ne l’est pas… Nathalie Loiseau est aux balbutiements de sa carrière politique." 

 C’est vrai que c’est plutôt davantage une technicienne qu’une politicienne. Mais après tout, chacun a son caractère. Elle est un peu pâlotte mais c’est pas facile d’être face à tout le monde…une militante LREMà franceinfo

"C’est pas forcément quelqu’un de charismatique, admet un partisan. Aujourd’hui on a tellement besoin d’image et de buzz, et ce n’est pas son style donc elle passe un peu au travers de tout cela… Mais je pense que c’est quelqu’un d’hyper compétent." Edouard Philippe était en soutien lundi : bientôt pourra-t-elle compter sur le renfort d’Emmanuel Macron ? Cela reste toujours une question.

Dubitatifs sur les chances de Nathalie Loiseau aux européennes, les militants LREM serrent les dents - reportage Julie Marie-Leconte
--'--
--'--