À quels frais de représentation les élus ont-ils droit ?

Le président de l'Assemblée nationale, les députés et les ministres bénéficient de fonds publics, pour leurs frais de représentation notamment. Les dépenses précises restent floues.

France 3

L'hôtel de Lassay est la demeure de fonction du président de l'Assemblée nationale qui a abrité plusieurs mois François de Rugy, désormais au cœur d'une polémique. Il y est donné régulièrement des repas pour des ambassadeurs, des journalistes ou des personnalités.

Ces repas sont payés grâce à l'argent public. C'est ce qu'on appelle les frais de réception et de représentation du président de l'Assemblée nationale.

Selon les comptes officiels, les frais se sont élevés à 468 000 euros en 2017 et 405 000 en 2018. Mais on ne sait pas à quoi ils ont servi.

150 000 euros pour les ministres

À l'Assemblée nationale, les députés ont droit à des frais de représentation. Ces frais de mandat sont restreints à 5 373 euros par mois, soit 65 000 euros par an. Depuis 2017, ces frais sont contrôlés. Les députés doivent présenter les factures.

Pour les ministres, les frais de représentation sont plafonnés à 150 000 euros par an, mais il est difficile de savoir ce qu'ils comprennent précisément, car il y a peu d'informations à ce sujet.

Au Royaume-Uni, depuis un scandale en 2009, une autorité indépendante publie toutes les dépenses des députés, qui sont accessibles à tous les citoyens.

Retrouvez les vidéos de Lisa Beaujour sur sa chaîne YouTube

François de Rugy à Niort (Deux-Sèvres), le 11 juillet 2019. 
François de Rugy à Niort (Deux-Sèvres), le 11 juillet 2019.  (GEORGES GOBET / AFP)