Élections régionales : accords et désaccords en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Publié Mis à jour
Élections régionales : accords et désaccords en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
France 2
Article rédigé par
J-B.Marteau, T.Curtet, J-M.Mier, G.Le Goff, G.Bensoussan, A.Da Silva - France 2
France Télévisions

En moins d'une semaine, un membre des Républicains, Renaud Muselier, s'est rapproché de La République en marche, en région PACA, pour les élections régionales. Mais l'alliance n'a finalement pas vu le jour : Renaud Muselier et Sophie Cluzel conduiront chacun leur propre liste.

C'est un feuilleton qui n'en finit plus en vue des élections régionales en région Provence-Alpes-Côte d'Azur : le dernier épisode en date est l'annonce de la candidate de la majorité présidentielle Sophie Cluzel. Il y aura finalement bien une liste LREM pour le premier tour en PACA. "Je suis candidate et la majorité présidentielle sera représentée au premier tour", a-t-elle affirmée, vendredi 7 mai.

Jusqu'au 17 mai pour déposer une liste

Tout a commencé le dimanche 2 mai, avec une interview du Premier ministre dans le Journal du Dimanche : il y annonce le retrait de la liste de la majorité au profit d'un accord pour les régionales avec la liste Les Républicains de Renaud Muselier. Sauf qu'à droite, les ténors du parti crient à la traîtrise. Renaud Muselier se voit retirer son investiture par Christian Jacob, le chef du parti. Un conseil stratégique est convoqué au siège de LR. Pour garder son investiture, le président de la région PACA, Renaud Muselier, doit promettre qu'aucun ministre ou député de la majorité ne figurera sur sa liste. Il accepte du bout des lèvres. Les candidats ont jusqu'au 17 mai pour déposer leur liste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La République en marche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.