Agression d'un cadre du PS : "Il a vu M. El Guerrab taper, taper très fort, il n'a vraiment pas compris", témoigne l'épouse de Boris Faure

L'épouse de Boris Faure, gravement blessé lors d'une altercation avec le député LREM M'jid El Guerrab, rapporte à franceinfo la version des faits que lui a confié son compagnon avant de perdre connaissance. 

Boris Faure.
Boris Faure. (capture d'écran twitter)

Delphine Langlois est l'épouse de Boris Faure, premier secrétaire de la fédération socialiste des Français de l'étranger, gravement blessé mercredi 30 août lors d'une altercation avec le député LREM M'jid El Guerrab. Elle détaille vendredi à franceinfo le déroulement des faits tels qu'ils lui ont été rapportés par son époux, avant que ce dernier ne perde connaissance : "Il m'a raconté qu'il est tombé tout à fait par hasard sur M. El Guerrab. Il lui a dit 'Il faut qu'on remette à plat nos conflits, ils ont commencé à discuter, et, tout d'un coup, il a vu M. El Guerrab prendre son casque, prendre de l'élan, et taper, taper très fort. Il n'a vraiment pas compris, il n'a pas vu venir le coup". Boris Faure a dû être opéré en urgence, avant d'être hospitalisé en soins intensifs.

Delphine Langlois : "il a vu M. El Guerrab prendre son casque, prendre de l'élan, et taper, taper très fort"
--'--
--'--

M'jid El Guerrab "regrette profondément" les faits

M'jid El Guerrab reconnait avoir donné des coups de casque sur la tête du cadre socialiste, mais affirme sur sa page Facebook qu'il essayait de se défendre : "Boris Faure avait vraisemblablement la volonté d’en découdre. Il m'a agressé verbalement et physiquement en me tordant le poignet devant témoin (…). Je me suis légitimement senti agressé physiquement et je me suis défendu". Le député LREM annonce sa volonté de porter plainte contre Boris Faure "afin que cesse enfin le harcèlement et les agressions" dont il dit faire l'objet.

Joint par franceinfo, l'avocat du député LREM, Me Yassine Yacouti, précise que son client "regrette profondément" les faits : "Mon client est sous le choc, M. El Guerrab a été agressé, menacé, il y a des propos racistes graves qui ont été tenus. M. El Guerrab regrette profondément la tournure prise par les évènements, qui ne correspond en aucune manière à sa personnalité ou à son engagement politique".

Boris Faure a démenti vendredi avoir "proféré des insultes racistes" à l'égard du député LREM. 

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête pour violences aggravées

Les relations entre les deux hommes politiques sont tendues depuis que M'jid El Guerrab a quitté le Parti socialiste pour rejoindre les macronistes. En mai dernier, Boris Faure avait déposé une main courante contre l'élu pour "menaces physique" et "accusations de racisme".

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête pour violences aggravées contre le député d'En Marche !