Cet article date de plus de neuf ans.

La moitié des électeurs de Mélenchon envoie un signal à Hollande

Vendredi 30 mars, TNS-Sofres a publié un sondage qui détaille les raisons du vote Mélenchon. La moitié des électeurs potentiels du candidat du Front de gauche voudraient surtout envoyer un message à Hollande pour qu'il se positionne plus à gauche.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Que veulent les électeurs de Mélenchon ? (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Vendredi 30 mars, TNS-Sofres a publié un sondage qui détaille les raisons du vote Mélenchon. La moitié des électeurs potentiels du candidat du Front de gauche voudraient surtout envoyer un message à Hollande pour qu'il se positionne plus à gauche.

Jean-Luc Mélenchon. Vote d'adhésion ou vote de contestation ? La question taraude les observateurs. Un sondage TNS Sofrès va peut-être les aider.

Pour qu'Hollande soit plus à gauche

A la question "pour quelle raison pourriez-vous voter pour Jean-Luc Mélenchon?", 48% des personnes interrogées et qui pourraient voter pour Jean-Luc Mélenchon le 22 avril, au 1er tour, répondent "avant tout" pour "envoyer un message à François Hollande afin qu'il se positionne davantage à gauche", 48% "avant tout" par adhésion "à ses idées, ses propositions", et 4% sont sans opinion.

Interrogées sur la possibilité de voter Mélenchon au premier tour, 18% des répondants déclarent qu'elles pourraient le faire, dont 6% "certainement". A l'inverse, 68% disent qu'elles ne voteront probablement pas (24%) ou certainement pas (44%) pour lui. 14% sont sans opinion.

Plus de la moitié des Français (55%) estiment aussi que Jean-Luc Mélenchon "comprend les problèmes de la France et des Français" (+5 points par rapport au 9 mars), 26% qu'il porte "un projet crédible pour la France" (+3) et 21% qu'il a l'étoffe d'un président (+6).

Qui respectera ses promesses ?

Par ailleurs, des 10 candidats à l'élection présidentielle, François Bayrou et François Hollande sont ceux qui apparaissent les plus crédibles pour respecter leurs engagements de campagne: 41% font confiance au candidat centriste, contre 44% qui ne lui font pas confiance, 40% font confiance au candidat du PS contre 50% qui ne lui font pas confiance.

32% font confiance à Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy, 53% ne faisant pas confiance au premier, 59% au second. Plus des 2/3 des Français ne font pas confiance à Marine Le Pen et Eva Joly pour respecter leurs engagements: 60% pour Marine Le Pen, 64% pour Eva Joly.

88% des personnes interrogées considèrent que de manière générale les femmes et hommes politiques ne respectent pas leurs promesses de campagne (pas du tout pour 38%).

Interrogés sur le respect des engagements pris par Nicolas Sarkozy lors de la campagne de 2007, 40% des Français jugent qu'il n'a ni mieux, ni moins bien tenu ses engagements que ses prédécesseurs, 36% qu'il les a plutôt moins bien tenus et 19% plutôt mieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.