Cet article date de plus de douze ans.

La liste UMP devance celle du PS au premier tour mais la gauche dans son ensemble est en tête

Avec 27,76 % des voix (chiffres officiels), la liste UMP, conduite par la ministre Valérie Pécresse, devance la liste PS menée par le président sortant Jean-Paul Huchon à 25,26 %.Europe écologie, 3e (16,58 % des voix) et le Front de gauche (6,55 %) devraient fusionner avec le PS, lui permettant d'aborder le second tour avec sérénité.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Paul Huchon

Avec 27,76 % des voix (chiffres officiels), la liste UMP, conduite par la ministre Valérie Pécresse, devance la liste PS menée par le président sortant Jean-Paul Huchon à 25,26 %.

Europe écologie, 3e (16,58 % des voix) et le Front de gauche (6,55 %) devraient fusionner avec le PS, lui permettant d'aborder le second tour avec sérénité.

Les trois formations totalisent 48,39 % des voix.

Par rapport au premier tour des élections régionales de 2004, la liste unique de Valérie Pécresse recueille beaucoup moins que les listes de Jean-François Copé (UMP) et André Santini (UDF), qui regroupaient à elles deux près de 41 % des voix. De son côté, la liste de Jean-Paul Huchon (PS), alors alliée aux verts dès le premier tour, totalisait 31,9 % des voix.

La chef de file de l'UMP a lancé un appel aux abstentionnistes en les appelant à battre la gauche au second tour.

Cécile Duflot, tête de liste d'Europe écologie en Ile-de-France, a déclaré dimanche soir sur France 2 vouloir "discuter d'un accord exigeant sur le fond" avec "nos partenaires de la gauche" pour le second tour. "C'est très important d'avoir ces discussions sur le fond. On le fera dans la plus grande transparence avec les électeurs sur l'ensemble des sujets, région par région, avec j'espère un engagement national de la part de nos partenaires avec le respect du résultat de la démocratie", a-t-elle dit.

De son côté, Jean-Paul Huchon, tête de liste PS, a appelé à "construire dès ce soir l'alliance" avec Europe écologie et le Front de Gauche "pour battre la candidate de droite" Valérie Pécresse, arrivée en tête. "Le temps de l'unité est revenu avec Cécile Duflot (Europe Ecologie), Pierre Laurent (Front de gauche)..." a-t-il estimé.

Avec 9,29 % des voix, la liste du Front National menée par Marie-Christine Arnautu ne pourra pas se maintenir au second tour.

La liste du NPA, conduite par Olivier Besançenot, elle obtient 3,13 % des voix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.