Cet article date de plus d'onze ans.

La liste menée par Ségolène Royal arriverait en tête si le premier tour des élections régionales se déroulait dimanche

Très discrète sur le plan national, la présidente sortante du conseil régional de Poitou-Charentes mise sur son territoire.Un choix payant selon un sondage IFOP. Malgré la présence d'autres listes à gauche, la sienne obtiendrait 33% des suffrages contre 29% pour le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau, tête de liste UMP-NC-MPF.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Ségolène Royal au congrès de Reims, en novembre 2008. (France 3)

Très discrète sur le plan national, la présidente sortante du conseil régional de Poitou-Charentes mise sur son territoire.

Un choix payant selon un sondage IFOP. Malgré la présence d'autres listes à gauche, la sienne obtiendrait 33% des suffrages contre 29% pour le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau, tête de liste UMP-NC-MPF.

En troisième position Europe Ecologie, menée par Françoise Coutant, affiche 14% des intentions de vote, et le MoDem, derrière Pascal Monnier, 5%.

Par ailleurs, la liste Lutte ouvrière conduite par Ludovic Gaillard ferait 1%, la liste du NPA, des alternatifs et de la Fédération pour une Alternative sociale et économique conduite par Myriam Rossignol 4%, la liste du Front de gauche soutenue par le Parti de gauche et le Parti communiste conduite par Gisèle Jean 5%, la liste Debout la République conduite par Alain Verdin 1%, la liste du Front national conduite par Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie 7% et une autre liste 1%.

Au total, l'ensemble de la gauche rassemblerait au premier tour 57% des votants, le MoDem 5% et la droite 37%. Quant au second tour, s'il devait se dérouler dimanche prochain, Mme Royal l'emporterait avec 57% des suffrages face à Dominique Bussereau (43%).

* Ce sondage a été réalisé par téléphone du 4 au 6 février selon la méthode des quotas sur un échantillon de 803 personnes pour La Nouvelle République, Public Sénat et Paris Match.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.