Cet article date de plus de six ans.

L'Assemblée nationale restreint l'allocation obsèques des députés

Le bureau de l'Assemblée a décidé mercredi de réduire la couverture des frais d'obsèques des députés dont ils bénéficient, selon une information de France Inter publiée vendredi.

Article rédigé par franceinfo, Cyril Graziani
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'hémicycle de l'Assemblée nationale à Paris, le 10 octobre 2017 (illustration). (BERTRAND GUAY / AFP)

Un des acquis des députés est revu à la baisse. Le bureau de l'Assemblée nationale a décidé mercredi de limiter le montant maximal de la prise en charge de leurs frais d'obsèques, rapporte vendredi 16 mars France Inter. Jusqu'à présent, les députés bénéficiaient d'un système quasi unique.

573 000 euros de frais d'obsèques en 2017

Avant cette nouvelle mesure, les frais de leurs obsèques étaient pris en charge par le Palais Bourbon. Ils pouvaient atteindre jusqu'à 18 000 euros. Une allocation est également attribuée en cas de décès de l'époux ou de l'épouse de l'élu(e), ou de ses enfants. Les députés en bénéficiaient même après avoir quitté leur siège. Ce système a coûté 573 000 euros en 2017.

Mercredi, sur proposition des questeurs, ces députés chargés des comptes de l'Assemblée nationale, un nouveau système a été proposé et adopté. Il s'inspire de celui qui est en vigueur pour les anciens élus du Parlement européen, selon un document que France Inter a pu se procurer. Le nouveau forfait s'élève à 2 350 euros. Il faut préciser que les anciens députés, conjoints et enfants, pourront toujours en profiter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.