Cet article date de plus d'onze ans.

Jean-Marc Ayrault et la baisse du taux du Livret A : "Rien n'est décidé"

Alors que le quotidien économique Les Echos a annoncé mardi soir une baisse du taux de rémunération du Livret A le 1er février 2013, cette information a été démentie ce mercredi matin par le Premier ministre. Invité de France 2, Jean-Marc Ayrault a dit que "rien n'était décidé". Et il a affirmé que le gouvernement n'avait pas l'intention de "dégrader la rémunération" du Livret A.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Reuters)

Le Premier
ministre, Jean-Marc Ayrault ne compte pas baisser le taux de rémunération du
livret. Pourtant selon Les Echos, l'application de la formule servant à l'établir
devrait se traduire par une baisse de ce taux. "Selon l'intensité de
l'inflation hors tabac, il devrait passer de 2,25% à 2%, voire 1,75%
"
écrivait le journal économique mardi soir.

"Ce
que j'ai cru lire entre les lignes, c'est que le gouvernement aurait
l'intention de dégrader la rémunération du livret A : absolument pas
", a rappelé
Jean-Marc Ayrault, mercredi matin sur France 2, qui a précisé que rien n'était décidé pour l'instant. "Le
livret A est une épargne populaire, utile aux
Français, utile aussi au financement du
logement social.
"

 

La collecte
du livret A et du livret de développement durable (LDD) a explosé en octobre. Le relèvement des plafonds de ces deux produits d'épargne défiscalisés y est sans doute pour quelque chose. Le plafond
du livret A, le fameux placement préféré des Français, a été relevé de 25% à 19.125 euros, avant une autre hausse de 25% prévue
avant la fin de l'année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.