Cet article date de plus de neuf ans.

Jean-Marc Ayrault change sa communication

Le Premier ministre a décidé de faire du ménage dans son service presse. Il a décidé de se passer des services de son conseiller spécial pour faire venir un ancien proche de François Hollande lors de son passage au poste de premier secrétaire du PS.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Philippe Wojazer Reuters)

Une photo, hilare, avec Martine Aubry à bord d'un train fantôme
à la foire de Lille en pleine opération anti-terroriste ? Couac. "Parler
des 35 heures n'est pas tabou
" à la Une du Parisien ? Couac. Enfin son
image d'élu local lui vaut des sarcasmes, y compris dans les rangs du
gouvernement. Bref, même si Jean-Marc Ayrault n'est pas un grand orateur, le
Premier ministre veut s'éviter d'autres erreurs de communication et redorer son
image.

Il a donc décidé une "réorganisation de son
cabinet
", spécialement dans le secteur presse. Bernard Candiard, son
conseiller spécial, est remercié. Et dans le rôle du pompier : Jérôme
Batout. Cet ancien conseiller auprès de François Hollande au PS, et actuel
responsable du département Affaires publiques chez Publicis Consultants, prend
la tête du large pôle qui regroupe : la presse, la communication, les médias
sociaux, les discours et les études.

"On est dans une situation où la communication du
Premier ministre est quasi-inexistante et quand elle existe, elle est pour le
moins calamiteuse. Il ne trouve pas les mots, ne trouve pas le temps et, pire
encore, ne trouve pas sa place dans le dispositif
", analyse le conseiller
en communication politique, Jean-Luc Mano. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.