VIDEO. "Une honte" : Jean Lassalle pique une grosse colère à l’Assemblée nationale en plein débat

Qu’ils soient nocturnes ou diurnes, les débats de l’Assemblée nationale sont connus pour ne pas être de tout repos. Le député sans étiquette, Jean Lassalle a confirmé cette règle. Il s’est, en effet, emporté en plein débat parlementaire. En cause ? Sa condition de député "non-inscrit" qui ne lui confère pas autant de temps de parole que ses confrères.

Voir la vidéo
Bru

"C’est une honte !", s’est égosillé Jean Lassalle, debout, en pleine séance de débat parlementaire. L’ancien candidat à la présidentielle s’est disputé pendant plusieurs minutes avec la présidente de séance, Carole Bureau-Bonnard. Celui qui est député de la quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantiques a fustigé le fait de ne pas pouvoir s’exprimer comme il le souhaiterait.

Étant député "non-inscrit" au sein d’un groupe parlementaire, il dispose d’un temps de parole différent de celui de ses pairs "inscrits". Mais cette fois-ci, les députés "non-inscrits" n’étaient pas invités à prendre la parole…du tout.

Une sortie théâtrale

Les rappels à l’ordre et les tentatives d’apaisement de Carole Bureau-Bonnard n’ont pas suffit à calmer la colère de Jean Lassalle. "Si vous aviez été là au tout début de la séance, vous auriez entendu que les ‘non-inscrits’ n’ont plus de droit de parole et vous faites partie des ‘non-inscrits’", a-t-elle tenté de lui expliquer, en vain. "Je ne sers à rien ! Il y a 50 députés ici qui ne servent à rien !", a alors tonné le député. Jean Lassalle s’est finalement décidé à quitter l’hémicycle avec un dernier mot empreint de théâtralité : "Mesdames et messieurs les censeurs, bonsoir !".

VIDEO. Quand Jean Lassalle s’énerve et quitte l’Assemblée nationale en plein débat
VIDEO. Quand Jean Lassalle s’énerve et quitte l’Assemblée nationale en plein débat (BRUT)