Présidentielle 2022 : la direction de franceinfo "condamne vivement" l’insulte de Jean Lassalle à l’encontre de l’éditorialiste Renaud Dély

Le candidat à la présidentielle a traité l'éditorialiste de la chaîne publique de "chien", mercredi lors d'une émission. Franceinfo rappelle que "l'insulte n'a [pas] sa place" dans le débat public. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean Lassalle mercredi 6 avril 2022 sur franceinfo télé. (FRANCEINFO)

Dans un communiqué publié jeudi 7 avril, la direction de franceinfo "condamne vivement" l’insulte proférée par le candidat à l’élection présidentielle Jean Lassalle à l’encontre de Renaud Dély, l'éditorialiste de la chaîne. En réaction à un éditorial de Renaud Dély mercredi matin sur la radio franceinfo, Jean Lassalle l'a traité à deux reprises de "chien", alors qu’il était interviewé mercredi soir à la télévision franceinfo.

>> Présidentielle 2022 : suivez le dernier jour de la campagne avant le premier tour dans notre direct

"En aucune circonstance, l’insulte n’a sa place dans le débat public et ne saurait intimider des journalistes et éditorialistes qui font leur travail", écrit la direction de franceinfo, qui "en appelle au respect et à un climat de sérénité que mérite le débat démocratique".

Mercredi soir, dans l'émission "#VIPol" sur franceinfo sur le canal 27, Jean Lassalle a utilisé sa fin de temps de parole pour brandir une chronique de Renaud Dely sur une feuille de papier, estimant que c'était un "chien" et qu'il n'avait "pas le droit d'écrire" cela. "Comment me connaît-il pour porter des jugements aussi graves ? C'est indigne", s'est-il emporté en tapant du poing sur la table, en répétant : "C'est un chien !" Il réagissait à un éditorial à charge de Renaud Dely, diffusé le matin même sur la radio franceinfo. L'éditorialiste y affirmait notamment que "Dupont-Aignan et Lassalle, ce sont les deux faces de ce complotisme de l'époque: bruyant dans la rue et sur les réseaux sociaux mais encore faible au fond des urnes, pour l'instant".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jean Lassalle

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.