Cet article date de plus d'onze ans.

Jean-François Copé affirme n'avoir rien à voir dans le déjeuner au Crillon des donateurs de l'UMP

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé a récusé, mercredi 18 avril, tout lien de son parti avec l'organisation, dimanche, d'un déjeuner au Crillon des donateurs de l'UMP.
Article rédigé par Francetv 2012
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Jean-François Copé, à Provins, le 10 avril 2012. (AFP - Lionel Bonaventure)

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé a récusé, mercredi 18 avril, tout lien de son parti avec l'organisation, dimanche, d'un déjeuner au Crillon des donateurs de l'UMP.

Jean-François Copé entend couper court à toute polémique.

Lors de son point presse hebdomadaire, il s'est défendu de toute intervention dans l'organisation, dimanche, d'un déjeuner au Crillon des donateurs de l'UMP.

Copé dément...

"Je démens formellement que l'UMP ait été de près ou de loin à l'initiative de ce déjeuner", a affirmé M. Copé.

"C'est un sujet qui ne nous concerne pas du tout", a-t-il ajouté en assurant qu'il ne savait "même pas" si le déjeuner avait eu lieu.

... et brandit l'argument de la gauche caviar

"Comme j'aurais aimé que la presse française se fasse le même écho, avec le même ton indigné" du fait que "M. Hollande avait déjeuné avec Bernard-Henri Lévy dans un très grand restaurant de Paris où le menu est également très cher", a déclaré le député de Seine-et-Marne.

"Moi, personnellement, ça ne me serait même pas venu à l'idée de mettre ça sur la table" mais "M. Hollande n'est jamais étouffé par aucune de ses propres contradictions, lui qui, en réalité, vit dans la gauche caviar" et "n'est à aucun moment raillé par la presse française", a-t-il conclu.

Les affirmations du Canard enchaîné

Mercredi, l'hebdomadaire satirique a affirmé qu'une cinquantaine de membres du Premier cercle, le club des donateurs les plus généreux de l'UMP, avaient déjeuné dimanche au Crillon.

Le même jour, le président-candidat, Nicolas Sarkozy, tenait son dernier grand meeting parisien, place de la Concorde, sous les fenêtres du Crillon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.