REPLAY. Revivez l'intégralité de la passation de pouvoirs entre Edouard Philippe et Jean Castex au poste de Premier ministre

La cérémonie s'est déroulée dans la cour de Matignon, en présence de la Garde républicaine comme l'exige le protocole. Jean Castex doit maintenant former un nouveau gouvernement.

Jean Castex a prononcé ses premiers mots en tant que Premier ministre, vendredi 3 juillet, lors de la traditionnelle cérémonie de passation de pouvoirs dans la cour de Matignon et un plus large remaniement attendu dans le week-end.. En présence du personnel et de la Garde républicaine, Edouard Philippe a refermé un chapitre de trois ans et pourra donc se concentrer sur la ville du Havre, dont il a été élu maire

Le nouveau chef du gouvernement a d'abord salué le travail de son prédécesseur. "Les trois années que vous passées ici à Matignon à diriger l'action gouvernementale resteront sans doute marquées dans l'histoire de notre pays", lui a-t-il déclaré. Vantant le bilan de son prédécesseur en matière de croissance économique, d'investissements, de lutte contre le chômage ou bien encore de recul de la fiscalité, Jean Castex a évoqué "le courage, la clairvoyance, la hauteur de vue et l'élégance" de celui qui dirigeait le gouvernement depuis le début du quinquennat d'Emmanuel Macron.

>> Remaniement : qui est Jean Castex, énarque issu de la "droite sociale" et nouveau Premier ministre ?

Puis il a rappelé l'importance d'ouvrir "une nouvelle étape du quinquennat", dans un "contexte [dû au Covid-19] lui-même nouveau. [C'est] un contexte pesant, un contexte difficile, la crise sanitaire, vous l'avez dit, n'est malheureusement pas terminée. La crise économique et sociale, elle, est déjà là", a-t-il poursuivi. "Les priorités devront donc évoluer, les méthodes devront donc être adaptées et il nous faudra plus que jamais réunir la nation pour lutter contre cette crise qui s'installe et surtout dans la continuité des réformes de fond que vous avez entreprises pour faire en sorte que nous en sortions plus forts et plus solidaires." Selon toute probabilité, Jean Castex devrait fifinalnaliser son gouvernement durant le week-end.

Edouard Philippe, de son côté, a déclaré que la France, qui "a traversé cette crise sanitaire, qui a traversé d'autres crises, a besoin d'un esprit ouvert et d'une main ferme et je pense que vous avez cet esprit ouvert et cette main ferme". L'ancien Premier ministre a  vanté le "sens politique" et la "rigueur intellectuelle" de son successeur, ajoutant qu'il n'avait pas de doute sur le fait qu'il saura, "face à des décisions qui sont parfois difficiles, prendre les bonnes décisions". L'actuel maire du Havre a enfin donné un conseil à Jean Castex : "Soyez bon !".

Edouard Philippe et le nouveau Premier ministe Jean Castex, vendredi 3 juillet 2020 à Matignon. 
Edouard Philippe et le nouveau Premier ministe Jean Castex, vendredi 3 juillet 2020 à Matignon.  (LUDOVIC MARIN / AFP)