Macron et Castex font le pari d'un Etat fort

Le montant du plan de relance économique détaillé par Jean Castex, mercredi 15 juillet, s’élève à 104 milliards d’euros. Il est historique. C'est le retour d’un Etat fort.

FRANCEINFO

L’Etat est de retour. C’est lui qui alloue les ressources et qui en assure la distribution. D’abord, il y eu la nationalisation des salaires grâce au système de chômage partiel pendant le confinement et qui perdure. Modifié à plusieurs reprises, un nouveau système de chômage longue durée a été instauré. Et ça devrait durer dans le temps. Le nombre de chômeurs ne cesse d’augmenter. La dette explose, le déficit de la Sécu aussi. Le temps des restrictions budgétaires est terminé.

Retour du haut-commissariat au plan

L’Etat revient sur le retrait des territoires amorcé dans les années 80. Jean Castex a annoncé mercredi 15 juillet la sauvegarde des petites lignes ferroviaires, la reprise de la dette hospitalière et la création d’emplois chez les fonctionnaires qui se fera dans les services départementaux. Le haut-commissariat au plan est aussi de retour, une institution des années de Gaulle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Castex, Premier ministre pendant son discours de politique générale à l\'Aseemblée nationale, le 15 juillet 2020.
Jean Castex, Premier ministre pendant son discours de politique générale à l'Aseemblée nationale, le 15 juillet 2020. (MARTIN BUREAU / AFP)