Julien Aubert (LR) : “Il n’y a plus de respect pour la vie”

Publié
Durée de la vidéo : 10 min.
réactions politique franck allisio
franceinfo
Article rédigé par
P. Loison, J. Nény, A. Schiller - franceinfo
France Télévisions

Les réactions politiques sont nombreuses sur franceinfo après la mort par balles d’un policier de 36 ans à Avignon (Vaucluse) mercredi 5 mai. 

Pour Franck Allisio, vice-président du groupe RN au conseil régional de PACAil n’y a plus aucune parcelle du territoire à l’abri de drames comme celui d’Avignon mercredi 5 mai. C’est un quartier qui est tout sauf sensible. On ne peut pas se résigner, s’habituer à ces morts et ces hommages nationaux.”

“Il y a trop de gens relâchés”

Julien Aubert, député LR du Vaucluse, réagit sur franceinfo par téléphone depuis Avignon mercredi soir : J’ai tenu à être présent au commissariat pour manifester ma solidarité à l’égard des policiers. L'atmosphère est grave et digne. Les bougies et les discours ne suffisent plus. Le trafic de drogue gangrène des cités et des villages du Vaucluse. Certains quartiers sont interdits aux habitants. Il est anormal que des gens qui ont des casiers très lourds soient encore en liberté. Il y a trop de gens relâchés, les remises de peine et le bracelet électronique, c’est de l’angélisme. Il n’y a plus de respect pour la vie. La société est de plus en plus violente". 

Sur Twitter, Jean Castex a assuré : “Tout est mis en œuvre pour que cet acte odieux ne reste pas impuni. Le maire de Nice (Alpes-Maritimes) Christian Estrosi souhaite sur le réseau social “du courage à ceux qui traquent l’auteur des tirs.” 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.