DIRECT. Policier tué à Avignon : une femme soupçonnée d'être la cliente du dealer recherché placée en garde à vue

Un policier a été tué par balle mercredi près d'un point de deal, par un tireur qui s'est ensuite enfui.

Des policiers déployés dans les rues d\'Avignon (Vaucluse), le 5 mai 2021. 
Des policiers déployés dans les rues d'Avignon (Vaucluse), le 5 mai 2021.  (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le choc, en plein centre-ville. Un policier de 36 ans a été tué par balle mercredi, près d'un point de deal à Avignon (Vaucluse), par un tireur qui s'est ensuite enfui. Une femme, soupçonnée d'avoir été sur les lieux du drame, a été placée en garde en vue, a appris franceinfo de source proche de l'enquête jeudi 6 mai. Elle est également suspectée d'être la cliente du dealer qui a tiré sur le fonctionnaire de police et pris la fuite. Suivez notre direct.

 Gérald Darmanin échangera avec la police locale. Le ministre de l'Intérieur doit rencontrer les différents syndicats de police locaux au commissariat central d'Avignon jeudi, a appris franceinfo. Il animera également plus tard une rencontre en visioconférence avec des représentants nationaux des syndicats de police.

L'hommage du ministre de l'Intérieur. Gérald Darmanin s'est immédiatement rendu sur place mercredi soir et a salué la mémoire d'un "soldat" de la "guerre" contre le trafic de drogue. "Cette guerre, nous la menons grâce à des soldats, (...) les policiers et les gendarmes de France. Aujourd'hui, un de ces soldats est mort en héros", a-t-il déclaré face à la presse. 

Un "lieu très sensible". Le locataire de la place Beauvau a ensuite fait le point sur la lutte anti-drogue dans le Vaucluse. Depuis le 1er janvier, "83 interpellations" ont été réalisées pour trafic de stupéfiants dans le département, un "lieu très sensible en matière de stup'", selon le délégué syndical Unité SGP-Police Grand Sud Bruno Bartocetti.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #AVIGNON

20h49 : Réclamant un "temps de l'action et des décisions", les organisations syndicales décident de suspendre "provisoirement" leur participation au "Beauvau de la sécurité", dont une nouvelle table ronde devait se dérouler le 17 mai.

20h47 : Les syndicats de police annoncent également l'organisation "d'une grande marche citoyenne, nationale", le mercredi 19 mai, à Paris. Cette manifestation "devra rassembler le plus largement possible toutes celles et ceux qui désirent marquer leur attachement et leur soutien à la police républicaine".

20h45 : Dans une démarche unitaire quasi inédite, l'ensemble des syndicats de police annoncent un "hommage solennel" au policier tué, qui sera organisé dimanche, à 14 heures, à Avignon. Ce "moment de recueillement" sera ouvert à tous, précisent-ils.

20h41 : Le procureur est revenu sur le déroulement du meurtre. Après avoir assisté à une transaction de stupéfiants, deux policiers en civil, dont Eric Masson, ont suivi et contrôlé l'acheteuse, qui a reconnu les faits. Deux hommes ont alors demandé aux fonctionnaires ce qu'ils "faisaient là". Découvrant qu'il s'agissait de policiers, l'un d'eux a sorti une arme et fait feu "à deux reprises".




(CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

20h36 : Le procureur d'Avignon a expliqué pourquoi il a retenu la qualification de meurtre dans l'enquête sur la mort du policier Eric Masson : "Le meurtre, c'est le fait de donner volontairement la mort à quelqu'un. Lorsque qu'on tire deux coups de feu au thorax et à l'abdomen d'une personne, on peut difficilement soutenir que l'on n'a pas l'intention de tuer." Voici ce qu'il faut retenir de sa conférence de presse.

20h11 : Un petit coup d'œil au menu ? Voici les titres de l'actualité de ce jeudi soir :

• L'exécutif a annoncé une nouvelle étape de la campagne de vaccination, désormais ouverte aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies et, dès lundi, aux plus de 50 ans. A partir de mercredi, les majeurs non prioritaires pourront profiter de créneaux non réservés.

• Pour accélérer la vaccination à l'échelle mondiale, Emmanuel Macron s'est dit "favorable à la levée de la propriété intellectuelle" sur les brevets, une démarche relancée par les Etats-Unis qui permettrait à d'autres laboratoires de produire les vaccins. L'Allemagne émet, elle, des réserves.

• Après l'imbroglio autour du rapprochement de Renaud Muselier avec LREM, le maire de Nice, Christian Estrosi, annonce son départ des Républicains. Il déplore "la dérive d'une faction qui semble avoir pris en otage la direction du parti" pour faire capoter le projet d'alliance.

• Une femme soupçonnée d'avoir été sur les lieux du drame a été placée en garde à vue dans l'enquête sur la mort d'un policier, hier, à Avignon. Le meurtrier est toujours en fuite, a précisé le procureur de la République d'Avignon, cet après-midi.

18h26 : Voici le point sur l'actualité à 18 heures :

• La France accélère sa campagne vaccinale. Tous les plus de 50 ans pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19 dès lundi plutôt que le 15 mai. A partir de mercredi, tous les majeurs pourront par ailleurs prendre rendez-vous via Doctolib si des doses de vaccin sont disponibles près de chez eux la veille pour le lendemain, a annoncé Emmanuel Macron.

Tensions autour de Jersey. Une cinquantaine de bateaux de pêche ont protesté dans le calme et sous la surveillance de la Royal Navy, ce matin devant l'île anglo-normande de Jersey, contre les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit, avant de regagner leurs ports en début d'après-midi.

• Une femme soupçonnée d'avoir été sur les lieux du drame a été placée en garde à vue dans l'enquête sur la mort d'un policier à Avignon (Vaucluse), hier, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. Elle est suspectée d'être la cliente du dealer qui a tiré sur le fonctionnaire de police lors du contrôle avant de prendre la fuite. Alors qu'il est toujours en fuite, la qualification de "meurtre" a été retenue contre l'auteur des coups de feu mortels, a précisé le procureur de la République d'Avignon cet après-midi.

Lors d'un point presse, la procureure de la République de Bordeaux a précisé quelques points concernant le profil de l'auteur du féminicide survenu mardi. Mounir B. a notamment sept condamnations à son casier judiciaire. Voici ce que l'ont sait de cette affaire.

17h12 : "Lorsque qu'on tire deux coups de feu au thorax et à l'abdomen d'une personne, c'est la qualification de meurtre qui est retenue."

C'était la dernière réponse de Phillippe Guémas, procureur de la République d'Avignon, dont le point presse est terminé.

17h13 : "Les policiers avaient le brassard à la main au moment de l'interpellation."

17h07 : "La cliente toxicomane que le brigadier Masson venait de contrôler a été placée en garde à vue et son audition est toujours en cours", précise Philippe Guémas.

17h10 : Philippe Guémas, le procureur de la République d'Avignon, s'exprime à la suite de la mort d'un policier survenue hier soir. Son intervention est à suivre en direct ici.

15h11 : C'est à l'endroit où le policier de 36 ans a perdu la vie hier soir que les habitants d'Avignon (Vaucluse) ont décidé de lui rendre hommage. Des civils mais aussi des policiers en uniforme viennent déposer une fleur et se recueillir là où l'un des leurs a perdu la vie.

14h34 : Il est l'heure de faire un point sur l'actualité à 14 heures :

• La France accélère sa campagne vaccinale. Tous les plus de 50 ans pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19 dès lundi plutôt que le 15 mai. A partir de mercredi, tous les majeurs pourront par ailleurs prendre rendez-vous via Doctolib si des doses de vaccin sont disponibles près de chez eux la veille pour le lendemain, a annoncé Emmanuel Macron.

Tensions autour de Jersey. Sous la surveillance de deux navires de la Royal Navy, des dizaines de bateaux de pêche français ont convergé ce matin devant le port de la capitale de l'île anglo-normande, pour protester contre les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit. Deux patrouilleurs français ont été envoyés non loin, selon les autorités maritimes françaises.

• Une femme soupçonnée d'avoir été sur les lieux du drame a été placée en garde à vue dans l'enquête sur la mort d'un policier à Avignon (Vaucluse), hier, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. Elle est suspectée d'être la cliente du dealer qui a tiré sur le fonctionnaire de police lors du contrôle avant de prendre la fuite.

• Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont conclu un protocole d'accord avec le CIO pour fournir des vaccins contre le Covid à destination de tous les sportifs et de leurs délégations participant aux Jeux olympiques de Tokyo.

14h35 : L'homme qui a tué un policier hier soir à Avignon est toujours activement recherché. Les enquêteurs de la PJ attendent le témoignage de la femme interpellée ce matin. Sur place, Eric Pelletier nous en dit plus sur l'enquête.

12h01 : Voici le point sur l'actualité à la mi-journée :

La France accélère sa campagne vaccinale. Tous les plus de 50 ans pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19 dès lundi plutôt que le 15 mai. A partir de mercredi, tous les majeurs pourront par ailleurs prendre rendez-vous via Doctolib si des doses de vaccin sont disponibles près de chez eux la veille pour le lendemain, a annoncé Emmanuel Macron.

Tensions autour de Jersey. Sous la surveillance de deux navires de la Royal Navy, des dizaines de bateaux de pêche français ont convergé ce matin matin devant le port de la capitale de l'île anglo-normande, pour protester contre les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit. Deux patrouilleurs français ont été envoyés non loin, selon les autorités maritimes françaises.

Une femme soupçonnée d'avoir été sur les lieux du drame a été placée en garde à vue dans l'enquête sur la mort d'un policier à Avignon (Vaucluse), hier, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. Elle est suspectée d'être la cliente du dealer qui a tiré sur le fonctionnaire de police lors du contrôle avant de prendre la fuite.

• L'UE s'est dite "prête à discuter" de la proposition américaine pour lever les protections de propriété intellectuelle sur les vaccins contre le Covid, afin d'en accélérer la production et la distribution, a déclaré la présidente de la Commission européenne.

10h51 : Nous l'indiquions plus tôt, Gérald Darmanin doit rencontrer aujourd'hui en visioconférence avec des représentants nationaux des syndicats de police, au lendemain de la mort à Avignon d'un policier lors d'un contrôle lié au trafic de drogue. "Après le moment de l’émotion et du deuil doit venir le temps des solutions. Il faut que derrière le Beauvau de la sécurité, il y ait des actes concrets", réclamait hier soir sur franceinfo Denis Jacob, secrétaire général du syndicat Alternative Police.

10h36 : Gérald Darmanin doit rencontrer les différents syndicats de police locaux au commissariat central d'Avignon au lendemain de la mort d'un policier lors d'un contrôle lié au trafic de drogue, a appris franceinfo auprès du ministère de l'Intérieur. Il animera également plus tard une rencontre en visioconférence avec des représentants nationaux des syndicats de police.

10h07 : D'après les informations de franceinfo, cette femme est suspectée d'être la cliente du dealer qui a tiré sur le fonctionnaire de police lors du contrôle avant de prendre la fuite.

10h06 : Une femme soupçonnée d'avoir été sur les lieux du drame a été placée en garde à vue dans l'enquête sur la mort d'un policier à Avignon (Vaucluse), hier, a appris franceinfo de source proche de l'enquête.

09h00 : Voici le point sur l'actualité à 9 heures :

Baisse du nombre de malades en réanimation (5 402 contre 5 504 mardi), taux de positivité, d'incidence et de reproduction en baisse... Les indicateurs de circulation du Covid-19 en France sont plus favorables depuis quelques jours. Mais le virus circule toujours vivement avec entre 20 000 et 30 000 nouveaux cas positifs par jour.

• Le choc, en plein centre-ville. Un policier a été tué par balle hier soir près d'un point de deal à Avignon (Vaucluse) par un tireur qui s'est ensuite enfui. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est immédiatement rendu sur place et a salué la mémoire d'un "soldat" de la "guerre" contre le trafic de drogue.

• Conserver la meilleure note de l'épreuve ou de la moyenne annuelle en philo ou arriver au grand oral avec la liste des sujets étudiés : à six semaines du lancement des épreuves du bac, le ministre de l'Education a annoncé des aménagements de l'examen en raison de la crise sanitaire.

• L'ancien entraîneur du PSG Thomas Tuchel s'est hissé en finale de la Ligue des champions avec son équipe de Chelsea en s'imposant 2-0 face au Real Madrid hier soir. Les "Blues" seront opposés à Manchester City pour une finale 100% britannique.

08h12 : Invité des "4 Vérités" de France 2, Sébastien Chenu (RN) évoque la mort du policier abattu hier soir en plein centre d'Avignon lors d'un contrôle relatif à une affaire de stupéfiants. Le candidat du parti d'extrême droite aux régionales dans les Hauts-de-France estime que le ministre de l'Intérieur "ne met ni les moyens ni la volonté politique" au service de la lutte contre la drogue.

07h20 : On commence sans plus tarder avec le point sur l'actualité :

Baisse du nombre de malades en réanimation (5 402 contre 5 504 mardi), taux de positivité, d'incidence et de reproduction en baisse... Les indicateurs de circulation du Covid-19 en France sont plus favorables depuis quelques jours. Mais le virus circule toujours vivement avec entre 20 000 et 30 000 nouveaux cas positifs par jour.

• Le choc, en plein centre-ville. Un policier a été tué par balle hier soir près d'un point de deal à Avignon (Vaucluse) par un tireur qui s'est ensuite enfui. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est immédiatement rendu sur place et a salué la mémoire d'un "soldat" de la "guerre" contre le trafic de drogue.

• Conserver la meilleure note de l'épreuve ou de la moyenne annuelle en philo ou arriver au grand oral avec la liste des sujets étudiés : à six semaines du lancement des épreuves du bac, le ministre de l'Education a annoncé des aménagements de l'examen en raison de la crise sanitaire.

• L'ancien entraîneur du PSG Thomas Tuchel s'est hissé en finale de la Ligue des champions avec son équipe de Chelsea en s'imposant 2-0 face au Real Madrid hier soir. Les "Blues" seront opposés à Manchester City pour une finale 100% britannique.