Covid-19 : une éclaircie en France

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
covid baisse
FRANCEINFO
Article rédigé par
C. Fouchard, F. Prabonnaud, G. Liaboeuf - franceinfo
France Télévisions

Les cas positifs au Covid-19 ont baissé de plus de 20% en une semaine. La situation épidémique évolue favorablement même si les DOM-COM inquiètent toujours. La vaccination des moins de 12 ans n'est pas encore à l'ordre du jour.

Après un été inquiétant, les indicateurs liés au Covid-19 s'éclaircissent et les autorités sanitaires se veulent rassurantes. "On a une quatrième vague qui évolue favorablement (...) il y aura un moment où ce virus soit disparaîtra, soit deviendra complètement banal", a assuré dimanche 5 septembre Jérôme Salomon, Directeur Général de la Santé. Après une hausse début juillet, les cas positifs repartent à la baisse, presque -22% en sept jours. Ils étaient 23 713 le 12 août, ils ne sont plus que 14 873 recensés le 1er septembre. L'évolution est la même sur les hospitalisations.

La prudence reste de mise

Le taux d'incidence est passé sous la barre des 150 pour 100 000 habitants. Tous les départements sont sous les 250, sauf en Outre-mer et autour de la Méditerranée. Peut-on exclure un rebond à la rentrée ? Les spécialistes restent prudents et appellent à ne pas se relâcher, notamment avec les rentrées scolaire, universitaire et professionnelle. Moins de 10 millions de personnes éligibles à la vaccination n'ont reçu aucune dose. Les priorités du gouvernement dans les prochaines semaines : continuer à vacciner les plus fragiles et prolonger la campagne des rappels à ceux qui sont éligibles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.