Covid-19 : "L'intérêt supérieur de l'enfant" est "d'aller à l'école", estime la Défenseure des droits

Le gouvernement a annoncé lundi un durcissement du protocole sanitaire dans les écoles en raison d'une augmentation du nombre de cas de Covid-19. Il exclut pour le moment une fermeture des établissements scolaires.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Claire Hédon, Défenseure des droits invitée de franceinfo mardi 7 décembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Claire Hédon, Défenseure des droits, a estimé mardi 7 décembre sur franceinfo que "l'intérêt supérieur de l'enfant" était "d'aller à l'école" alors que la France traverse une nouvelle vague de Covid-19. "Vu l'état psychique, l'augmentation des dépressions, que ce soit chez les enfants ou chez les jeunes, c'est important de maintenir les écoles et les universités ouvertes", dit-elle.

Alors que le protocole a été renforcé dans les écoles primaires, le gouvernement a pour objectif de garder l'école ouverte en dépit de l'augmentation de l'épidémie de Covid-19. "Sans aucun doute, c'est effectivement une des priorités", soutient la Défenseure des droits.

"Quand on parle des enfants, la seule question à se poser, c'est quel est l'intérêt supérieur de l'enfant ? Et si à chaque fois notre guide finalement, quand on parle des droits des enfants, c'est cette question-là, il n'y a aucun doute que c'est celui d'aller à l'école parce qu'on a vu aussi comment l'école à distance a créé et renforcé des inégalités", a-t-elle expliqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement de Jean Castex

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.