Covid-19 : le protocole sanitaire dans les écoles passe au niveau 3

Les élèves et le personnel devront notamment porter le masque en intérieur et en extérieur.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Obligation du port du masque à l'école, à Saint-Etienne, en novembre 2020. Photo d'illustration. (PHILIPPE VACHER / MAXPPP)

Le gouvernement a décidé en Conseil de défense sanitaire, lundi 6 décembre, le passage au niveau 3 du protocole sanitaire dans les écoles primaires, a appris franceinfo de sources gouvernementales, confirmant une information du Parisien.

Jean Castex a détaillé ce lundi soir, au cours d'une conférence de presse avec Olivier Véran, une batterie de mesures contre la 5e vague de Covid-19, notamment un renforcement du protocole sanitaire à l'école primaire et l'ouverture de la vaccination envisagée pour tous les enfants.

Port du masque obligatoire partout

Alors que la propagation du virus s'est fortement accélérée chez les moins de douze ans, le protocole sanitaire sera rehaussé au niveau 3, pour les écoles primaires. Avec ce niveau du protocole sanitaire dans les écoles, les élèves et le personnel devront porter le masque en intérieur et en extérieur. Il suppose également l'obligation de limiter les brassages par niveau et par classe pendant la restauration ; de nettoyer et désinfecter des locaux, le matériel, les tables de classe et de cantine plusieurs fois par jour, notamment après chaque repas. Par ailleurs, "les activités physiques et sportives se déroulent en principe extérieur. Toutefois lorsque que la pratique en intérieur est indispensable (intempéries, disponibilité des installations, etc.), seules les activités de basse intensité compatibles avec le port du masque et une distanciation de 2 mètres sont autorisées", affirme le ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports dans le protocole sanitaire.

"Nous maintiendrons notre politique de dépistage systématique de tous les élèves s'il y a un cas positif dans la classe et de fermeture de la classe au bout de trois cas positifs", a précisé Jean Castex.

En revanche, il n'est pas prévu, à ce stade, d'avancer les vacances scolaires. Le gouvernement envisage par ailleurs d'ouvrir la vaccination contre le Covid-19 "à tous les enfants" de 5 à 11 ans, "sur la base du volontariat, si possible d'ici à la fin de l'année". Pour les 360 000 enfants "à risque" de développer des formes graves du virus, la vaccination a déjà reçu le feu vert de la Haute autorité de santé et "commencera dès le 15 décembre", a indiqué le Premier ministre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.