Un timbre Jacques Chirac va sortir au mois de septembre, pour le premier anniversaire de sa mort

La poste a dévoilé ce jeudi le timbre à l'effigie de Jacques Chirac, commercialisé à partir du 28 septembre prochain au grand public. Il sera vendu en avant-première à Sarran (Corrèze). 

Le timbre à l\'effigie de l\'ancien président de la République sera mis en vente le 28 septembre prochain. 
Le timbre à l'effigie de l'ancien président de la République sera mis en vente le 28 septembre prochain.  (LA POSTE)

Jacques Chirac va désormais apparaître sur un timbre. La Poste vient de dévoiler ce timbre à l'effigie de l'ancien président de la République, décédé le 26 septembre 2019. Le timbre sera disponible pour le grand public le 28 septembre, près d'un an après sa mort. Mais il sera vendu en avant-première deux jours plus tôt à Sarran, en Corrèze, rapporte jeudi 16 juillet France Bleu Limousin.

Le timbre a été dévoilé par La Poste, jeudi 16 juillet, pour annoncer sa future émission. La date n'est pas choisie au hasard puisqu'elle fait référence au célèbre discours du Vel d'Hiv, le 16 juillet 1995, lors duquel Jacques Chirac avait reconnu la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. Le timbre sera vendu au prix de 97 centimes, le tarif d'une lettre verte, et sera édité à 500 000 exemplaires.

Un hommage un an après sa mort

Sur ce timbre, l'ancien président la République y est représenté en portrait, buste et visage, en costume et cravate, sur fond de drapeau tricolore. Le sourire est franc, les moindres traits du visage sont très finement représentés, cheveux évidemment coiffés en arrière, sous les coups de crayon de la dessinatrice et graveuse Sarah Bougault.

Ce timbre est exceptionnel à plusieurs titres. "En général, après la disparition d'une personnalité, on attend cinq ans avant d'émettre un timbre", indique Ségolène Godeluck, directrice de la communication de Phil@poste, la branche philatélie de La Poste... sauf pour les anciens présidents de la République. Ce timbre vise "à lui rendre hommage au premier anniversaire de sa disparition".

Jacques Chirac, président collectionneur de timbres

Claude Chirac, la fille du président, qui a donné son accord pour l'émission de ce timbre, a travaillé étroitement avec Phil@poste pour faire aboutir le projet. Elle a transmis plusieurs photos chères à ses yeux, puis a retenu un modèle sur les trois qui lui ont été soumis. Ce beau timbre va être émis selon l'impression en taille-douce. "Cette technique d'impression est ancestrale", détaille Christine Lence, chef de produit, "le timbre est d'abord dessiné puis gravé sur un poinçon en métal. C'est un procédé noble que l'on préfère pour ce type de portrait", ajoute celle qui a suivi le projet.

Jacques Chirac est un président qui aimait les timbres, "Il les collectionnait", explique Ségolène Godeluck, "Claude Chirac m'a racontée avoir retrouvé des albums de timbres dans des cartons de son père. Jacques Chirac disait du timbre qu'il était 'un monde en miniature dans lequel chacun peut se projeter, trouver à s’instruire et surtout à rêver'. Il voyait toute la force de ce petit bout de papier, de cette mini-oeuvre d'art". C'est désormais lui qui figure sur l'un d'entre eux.

Ce timbre sera commercialisé au grand public à partir du 28 septembre 2020. Mais, deux jours plus tôt, le 26 septembre, un an jour pour jour après la mort de l'ex-président, il sera vendu en avant-première dans un lieu habituel à Paris et au musée qui porte son nom à Sarran, en Corrèze.