Mort de Jacques Chirac : les moments clés de ses deux mandats présidentiels

De 1995 à 2007, les douze années passées par Jacques Chirac à l’Élysée ont été marquées par des volets politiques forts, en France comme à l'international.

France 3

Une traversée de Paris en voiture, le 7 mai 1995 : c’est par ces images que Jacques Chirac commence son premier mandat de président. Le début de 12 années au pouvoir. Après seulement quelques semaines, alors qu’il commémore le 53e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, Jacques Chirac reconnaît la responsabilité de l’État français : “Ces heures noires souillent à jamais notre histoire, sont une injure à notre passé, à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l’occupant a été secondée par des Français, a été secondée par l’État français”.

Le fameux “veto” à la guerre en Irak

Quelques mois plus tard, en 1995, le plan Juppé, qui entend lancer une réforme de la sécurité sociale et des régimes spéciaux de retraite, provoque des grèves monumentales en France. La suite des deux mandats présidentiels de Jacques Chirac sera marquée par la reprise des essais nucléaires, la fin du service militaire obligatoire, la mise en place du quinquennat. Et surtout, le fameux “veto” à la guerre en Irak au Conseil de sécurité de l'ONU, alors que les États-Unis projettent d’envahir le pays et de destituer par la force le président irakien Saddam Hussein. Réélu en 2002 face à Jean-Marie Le Pen, il se mue alors en protecteur de la “liberté” face à “l’intolérance”.

Le JT
Les autres sujets du JT
Boris Eltsine est accueilli par le président Chirac sur le perron du Palais de l\'Elysée le 27 septembre 2002.
Boris Eltsine est accueilli par le président Chirac sur le perron du Palais de l'Elysée le 27 septembre 2002. (PATRICK KOVARIK / AFP)