Jacques Chirac : la Corrèze fait ses adieux à l'enfant du pays

Après l'hommage national à Paris rendu lundi 30 septembre, c'est au tour de la Corrèze de saluer une dernière fois Jacques Chirac. L'ancien président a tissé un lien indéfectible avec le territoire au cours de la Ve République.

France 2

Devant la maison d'enfance de Jacques Chirac, à Sainte-Féréole, en Corrèze, sa fille, Claude, accompagnée de son mari, ne peut pas retenir ses larmes. Ici, tout le monde est un peu de la famille. Il n'y a pas un habitant qui n'ait pas croisé ou connu Jacques Chirac. Bernadette Chirac était absente une fois encore pour des raisons de santé. Elle demeure sensible, selon sa fille, à cet hommage corrézien.

François Hollande a rendu hommage

Un instant de recueillement sur la tombe de ses grands-parents, puis l'hommage se poursuit à 45 km de là, à Sarran (Corrèze). Là encore, les Corréziens sont venus nombreux pour un dernier hommage au musée qui porte son nom. L'ancien président François Hollande, autrefois adversaire politique de Jacques Chirac, était également présent. Le musée Jacques Chirac restera ouvert gratuitement tout au long du week-end.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jacques Chirac prononçant le 16 juillet 1995 un discours lors des cérémonies commémoratives de la rafle du Vel d\'Hiv le 16 juillet 1942.
Jacques Chirac prononçant le 16 juillet 1995 un discours lors des cérémonies commémoratives de la rafle du Vel d'Hiv le 16 juillet 1942. (JACK GUEZ / AFP)