Jacques Chirac, "affaibli depuis quelques jours", est hospitalisé pour un bilan de santé

Son état ne présente "aucune inquiétude", selon la fille de l'ancien président. 

L\'ancien président Jacques Chirac lors de la remise du prix de la fondation de l’ancien chef d’Etat (1995-2007) au quai Branly, à Paris, le 21 novembre 2014.
L'ancien président Jacques Chirac lors de la remise du prix de la fondation de l’ancien chef d’Etat (1995-2007) au quai Branly, à Paris, le 21 novembre 2014. (MAXPPP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jacques Chirac, 83 ans, a été hospitalisé mercredi 9 décembre après-midi dans un hôpital parisien car il se sentait "affaibli depuis quelques jours". Mais son état ne présente "aucune inquiétude", a déclaré jeudi matin la fille de l'ancien président de la République, Claude Chirac. "Il devrait rester à l'hôpital pendant quelques jours, voire une petite semaine", a-t-elle précisé. "Ses jours ne sont pas en danger", a ajouté un très proche.

Les apparitions publiques de l'ex-chef de l'Etat, qui a une santé fragile, se font rares depuis son départ de l'Elysée, en 2007. En novembre 2014, il était apparu affaibli et fatigué, s'appuyant sur l'épaule de son garde du corps, lors de la remise du prix de la fondation de l’ancien chef d’Etat (1995-2007) au quai Branly à Paris. Il n'était pas à la remise de prix cette année. 

Vingt ans après son entrée à l'Elysée, le président à la retraite reste l'une des personnalités politiques préférées des Français, notamment pour son côté épicurien.

Affaibli par un AVC en 2005

Réputé pendant des décennies pour sa santé de fer, il avait connu en septembre 2005 son premier véritable ennui (un accident vasculaire cérébral) et avait alors dû être hospitalisé d'urgence au Val-de-Grâce. Ce problème de santé l'avait ensuite fortement affaibli.

En décembre 2013, il avait été hospitalisé pour une "intervention rénale" à La Pitié-Salpêtrière, à Paris. En février 2014, il avait également été brièvement hospitalisé à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine à la suite d'une "violente crise de goutte".

En janvier 2014, son épouse Bernadette Chirac avait déclaré penser que son époux ne parlerait plus jamais en public. Souffre-t-il aussi de la maladie d'Alzheimer? "Honnêtement, je ne le crois pas (...) Il n'a pas vraiment les symptômes, mais c'est vrai qu'il a une petite baisse de sa mémoire, surtout par moments, c'est très variable", avait-elle alors indiqué.