Cet article date de plus de dix ans.

Ifop-Fiducial : l'avance de François Hollande sur Nicolas Sarkozy s'accroît au second tour

Nicolas Sarkozy maintient une courte avance sur François Hollande au premier tour (28% contre 27%), selon la note hebdomadaire Ifop-Fiducial pour Match vendredi 13 avril. Mais au second tour l'écart se creuse.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
François Hollande et Nicolas Sarkozy (MARTIN BUREAU / AFP)

Nicolas Sarkozy maintient une courte avance sur François Hollande au premier tour (28% contre 27%), selon la note hebdomadaire Ifop-Fiducial pour Match vendredi 13 avril. Mais au second tour l'écart se creuse.

Ifop-Fiducial-Match crédite Nicolas Sarkozy d'une avance de 1% sur son adversaire socialiste (28% à 27%) au premier tour, mais l'écart s'accroît au second, selon la note hebdomadaire publiée vendredi 13 avril (54%/ 46%).

Cette note établit la moyenne des sondages quotidiens publiés pendant une semaine par Match (le "rolling).

Sarkozy recule sur son électorat privilégié

L'Ifop souligne que, depuis la semaine dernière, le président-candidat recule dans les intentions de vote des hommes (26%, -4 points), des plus de 65 ans (38 ans, -5 points), des cadres et professions libérales (27%, - 4 points). Autant de cibles sur lesquelles progresse François Hollande.

La candidate du FN Marine Le Pen stabilise son score à 16% avec ses meilleures performance parmi les employés (25%) et les ouvriers (31%).

Le candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon obtient 13,5%, celui du Modem François Bayrou 10%. Eva Joly (EELV) stagne à 3%. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan , avec 1,5%, devance Nathalie Arthaud (LO) et Philippe Poutou (NPA)à 0,5%. Jacques Cheminade oscille entre 0 et 0,5%.

Pour 47% des Français, Jean-Luc Mélenchon reste celui qui mène la meilleure campagne , devant Nicolas Sarkozy (19%) et François Hollande (13%).

L'Ifop note le très faible score d'intentions de vote au 2e tour pour Sarkozy

Au second tour, le score moyen obtenu cette semaine par le candidat PS s'établit à 54. "Avec 46%, les intentions de vote en faveur de Nicolas Sarkozy se situent à un niveau jamais atteint pour un Président sortant", note l'Ifop.

36% des électeurs de François Bayrou se reporteraient sur François Hollande (+2 points), 29% sur Nicolas Sarkozy (-4 points). Les reports du Front de Gauche vers Nicolas Sarkozy "se stabilisent" à 77%.

Du côté du FN, 41% des électeurs de Marine Le Pen choisissent Nicolas Sarkozy (+2), 18% François Hollande (+1).

Enfin, 37% des sondés anticipent la victoire de François Hollande (+4 points en une semaine) et 38% la souhaitent (+1). Seuls 27% parient sur Nicolas Sarkozy (-3 points) et 33% souhaitent la réélection du sortant (- 1 point).

A dix jours du premier tour, les sondages ne s'étaient pas trompés en 2007 sur l'issue du duel Royal-Sarkozy

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.