Cet article date de plus de neuf ans.

Huis clos des cadres de l'UMP: Juppé absent, Fillon en retard, Copé conforté

Officiellement candidat depuis une semaine à la présidence de l'UMP, l'ancien Premier ministre n'a pas assisté à l'intégralité de la réunion des cadres du mouvement, une réunion destinée à permettre à chacun de s'exprimer librement - à huis clos - après les défaites à la présidentielle comme aux législatives. Autre candidat potentiel, Alain Juppé n'est pas venu du tout.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Presque seul à s'exprimer à l'issue de cette réunion, Jean-François Copé a indiqué que les secrétaires départementaux de l'UMP avaient  rappelé "leur attachement très fort à la cohésion et l'unité d'un grand parti de droite et de centre-droit" . Et que le parti avait réaffirmé le bien-fondé de la stratégie du "ni-ni " face au Front national :  "Il y a eu un soutien unanime à la ligne que je défends ", s'est félicité le député-maire de Meaux. François Fillon s'est montré avare en déclarations à son arrivée comme à son départ. Et Alain Juppé est resté à Bordeaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.