Cet article date de plus de neuf ans.

Honoraires des médecins : une nuit de négociations, et toujours rien... pour l'instant

La ministre de la Santé veut encore y croire. "La discussion s'est engagée, je laisse du temps aux négociateurs", a déclaré mardi Marisol Touraine. Il y a "un consensus autour de la table pour ne pas signer", a affirmé de son côté le Syndicat des médecins libéraux.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Philippe Devanne Fotolia.com)

Une
nuit de négociations, et toujours pas d'accord en vue, donc. Pire, il y aurait,
à en croire mardi matin le président du Syndicat des médecins libéraux,
Christian Jeambrun, " un consensus autour de la table
pour ne pas signer
" . A moins que... " Il n'est pas impossible qu'il y
ait un accord
" , a estimé pour sa part
Michel Chassang, le président du principal syndicat de généralistes, la
CSMF.

Les négociations piétinent, constatent les participants. Un accord a semblé proche, un moment, en fin de matinée. Mais les médecins accusent désormais les mutuelles complémentaires de bloquer toute avancée.

Plusieurs responsables syndicaux ont déjà quitté les
lieux sans signer. Dont Claude Leicher, le président du syndicat de généralistes
MG France, qui exerce dans la Drôme. 
Avant de partir, il a tenu à faire part
de son mécontentement de ne pas avoir obtenu une revalorisation significative
pour les médecins traitants qui, pour la plupart, n'effectuent pas de
dépassements. Prudent, MG France a laissé sur place son vice-président...

En
appeler à la loi en cas d'échec

Marisol
Touraine, de son côté, veut encore y croire. " La discussion s'est engagée, je
laisse le temps aux négociateurs de trouver un accord
" , a déclaré la ministre de
la Santé sur France 2. Avant d'ajouter : " Je le dis, je crois que cet accord
est possible. Mais pour autant, si tel n'était pas le cas, il faudrait en
appeler à la loi.
"

Rien
de nouveau sous le soleil, donc
. Le gouvernement veut toujours encadrer les
dépassements d'honoraires, à 150% du tarif de la Sécu. La plupart des syndicats
y sont opposés.

Combien
de temps le blocage pourra-t-il durer ? L'Assemblée nationale commence à
examiner le projet de budget de la Sécurité sociale dès mardi
après-midi...

  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.