Cet article date de plus de cinq ans.

Trois graphiques pour comprendre les salaires au sein des ministères

Le député socialiste René Dosière a passé au crible les dépenses de l'Etat. Francetv info vous résume le train de vie des ministères. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Matignon est le ministère où les rémunérations sont les plus élevées. Elles sont de 10 833 euros brut en moyenne dans le cabinet du Premier ministre. (THOMAS SAMSON / AFP)

L'Etat continue-t-il de se serrer la ceinture ? Le député socialiste René Dosière, spécialiste des dépenses de l'Etat, a passé au crible l'évolution des salaires et des effectifs au sein des cabinets ministériels. Le but ? "Vérifier si la réduction du train de vie affichée lors du premier gouvernement de Jean-Marc Ayrault se poursuit dans la durée avec le gouvernement de Manuel Valls", explique l'élu de l'Aisne sur son blog.

Pour cela, le député a scruté un document, destiné aux ministères, qui accompagne le projet de budget 2016. Francetv info a repris ces chiffres et vous explique, en trois graphiques, l'évolution des salaires au sein des cabinets ministériels.

Une rémunération moyenne de 8 279 euros par agent

La rémunération mensuelle moyenne dans les cabinets est en baisse de 1,9% par rapport à 2014. Elle s'élève à 8 279 euros brut mensuels par agent, primes comprises. L'an dernier, la rémunération individuelle moyenne avait augmenté de 4,7%, ce qui était "choquant" au regard des "efforts de rigueur et d'économies" demandés aux Français, rappelle le député. 

Les disparités de rémunération sont très importantes entre les ministères, culminant à 10 833 euros mensuels au sein du cabinet du Premier ministre. Le ministère qui paye le moins est celui du Logement, avec une rémunération moyenne de 5 259 euros au sein du cabinet de Sylvia Pinel.

Certains ministères se serrent la ceinture, d'autre non

Entre 2014 et 2015, l'évolution des rémunérations varient aussi énormément selon les ministères. Dix-huit ministères ont rogné sur les rémunérations au sein de leurs cabinets, alors qu'elles sont en hausse dans 13 autres. Voici les seize ministères où ces évolutions sont les plus flagrantes. 

Les effectifs des cabinets en hausse de 7,7%

Diminuer le train de vie de l'Etat passe aussi par la diminution des effectifs. Selon René Dosière, les effectifs des cabinets ont augmenté de 7,7%, passant en un an de 450 à 485 personnes (en août 2015).

Là encore, les disparités sont fortes. Si le ministère de l'Intérieur et le secrétariat d'Etat aux Anciens combattants conservent les mêmes effectifs, ils sont en hausse dans 15 ministères. Les ministères du Logement et les secrétariats d'Etat chargés du Tourisme, de la Famille et de la Simplification connaissent les hausses les plus notables. A l'inverse, les ministères de la Justice et de l'Ecologie, ainsi que les secrétariats chargés des Comptes publics et de la Réforme territoriale sont ceux qui ont le plus rogné sur leurs effectifs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement Valls 2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.