"Phobie administrative" : Thomas Thévenoud a déposé sa marque trois mois après la polémique

Moqué au moment de son éviction du gouvernement de Manuel Valls pour sa "phobie administrative", l'ancien ministre Thomas Thévenoud s'est empressé de s'assurer la paternité de l'expression en déposant la marque auprès de l'Inpi.

Voir la vidéo
franceinfo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Thomas Thévenoud est connu pour avoir passé neuf jours dans le gouvernement de Manuel Valls. Neuf jours seulement, car il ne payait pas ses impôts. À l'époque, sa défense avait plutôt fait rire l'opinion publique. "J'ai traité cette phobie administrative, une invention de ma part". Fort de cette grande idée, Thomas Thévenoud a décidé de s'assurer qu'elle resterait sienne. L'homme politique a déposé la marque "phobie administrative" à l'Inpi, l'Institut national de la propriété intellectuelle.

Un dépôt très rapide

Et cela n'est pas récent : Thomas Thévenoud n'aura pas attendu trois mois après sa démission pour déposer sa marque, en décembre 2014. Les réseaux sociaux se sont rapidement emparés du phénomène via le #DéposeTaMarque. Si Jean-François Copé souhaite déposer son "pain au chocolat" ou Emmanuel Macron sa "poudre de perlimpinpin", ils devront avant tout débourser la somme de 210 euros.

Le député Thomas Thévenoud pose, le 1er avril 2016 à l\'Assemblée nationale à Paris.
Le député Thomas Thévenoud pose, le 1er avril 2016 à l'Assemblée nationale à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)