VIDEO. "L'affaire du siècle" : L’inaction du gouvernement toujours prise pour cible

Le collectif "L'affaire du siècle" a érigé une communauté immense pour condamner l'attentisme de l’État en matière de climat. Pour le vidéaste Vincent Verzat, le combat doit se poursuivre. 

Voir la vidéo
BRUT

L'actrice Marion Cotillard, l'humoriste Eli Semoun ou encore le youtubeur Mcfly comptent parmi les deux millions de signataires de "L'affaire du siècle". Lancé en décembre 2018 par quatre ONG, ce collectif menaçait d'attaquer l'État en justice pour "inaction climatique". Cette initiative a connu un succès tel qu'elle a engendré la plus grande mobilisation en ligne de France. 

Le 14 février, le Premier ministre Édouard Philippe a finalement reçu les ONG à l'origine de cette pétition en précisant : "Nous récusons l'accusation d'inaction climatique", une objection jugée décevante par de nombreux militants. 

Responsabiliser le gouvernement

"On doit et on peut faire condamner l'État", soulève Vincent Verzat. Le vidéaste activiste a soutenu "L'affaire du siècle" pour fustiger l'inertie du gouvernement face aux menaces du réchauffement climatique. Il déplore que l'État ne se désigne pas comme principal responsable et que son inaction reste impunie. Le militant relève notamment son manque d'implication dans le développement des énergies renouvelables et ses promesses non tenues quant à la réduction des gaz à effet de serre. 

Vincent Verzat souhaite se tourner vers d'autres modes d'action pour inciter le gouvernement à agir. Il propose notamment de rejoindre la mobilisation des étudiants lors des "grèves scolaires pour le climat". Le 15 mars, en France, ce mouvement a incité plusieurs centaines de jeunes à sécher les cours pour crier leur colère face au manque d'actions prises par le gouvernement. Cet acte pourrait être le premier d'une longue série. 

"Si cette institution qui est notre État ne bouge pas, c'est parce qu'elle n'a pas peur de nous", clame Vincent Verzat.

Le collectif \"L\'affaire du siècle\" a érigé une communauté immense pour condamner l\'attentisme de l\'État en matière de climat. Pour le vidéaste Vincent Verzat, le combat doit se poursuivre. 
Le collectif "L'affaire du siècle" a érigé une communauté immense pour condamner l'attentisme de l'État en matière de climat. Pour le vidéaste Vincent Verzat, le combat doit se poursuivre.  (BRUT)