Cet article date de plus de six ans.

Universités : menace sur les examens

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Universités : menace sur les examens
Universités : menace sur les examens Universités : menace sur les examens (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Le mouvement des étudiants semble avoir pris cette semaine une nouvelle tournure : ils dénoncent la loi sur l'accès à l'université et hier, pour décider de la suite de leur mouvement, plusieurs assemblées générales ont eu lieu dans les universités. 

Troisième semaine de blocage à la faculté des lettres de Nancy (Meurthe-et-Moselle) : plus de 1 200 étudiants réunis en assemblée générale ont voté jeudi 5 avril la poursuite du mouvement jusqu'à la semaine prochaine. Trois heures de débat qui font apparaitre des dissensions, car ici, certains commencent à s'inquiéter pour leurs examens : "Je suis contre le plan étudiant, mais je suis aussi contre ce blocus, parce que pour moi ce n’est pas la solution", explique une étudiante.

Possible report des partiels

"Moi, je préfère penser à mon avenir d'abord, même si ça peut paraitre égoïste, et l'avenir des lycéens après. Mo,i j'ai mon avenir aussi à penser", confie une jeune fille. Le président de la faculté a évoqué un possible report des partiels, si le mouvement venait à durer au-delà du 9 avril. Côté gouvernement, on affirme que les examens auront bien lieu, mais à Nancy, la majorité des étudiants entend maintenir la pression. Une quinzaine de facultés sont aujourd'hui touchées par des mouvements de blocage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.