Cet article date de plus de quatre ans.

Richard Ferrand : le parquet de Brest n'ouvre pas d'enquête préliminaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Richard Ferrand : le parquet de Brest n'ouvre pas d'enquête préliminaire
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Richard Ferrand, fidèle parmi les fidèles d'Emmanuel Macron et candidat aux législatives dans le Finistère pour sa réélection, a été mis en cause cette semaine par le Canard enchaîné.

Le gouvernement ne lâche pas Richard Ferrand. En campagne ce matin, vendredi 26 mai, pour soutenir les candidats de La République en marche (LREMP) aux législatives, le Premier ministre Édouard Philippe a dit son soutien à son ministre de la Cohésion des territoires. Richard Ferrand est mis en cause depuis mercredi par Le Canard enchaîné dans une affaire immobilière qui remonte à 2011. Il est alors directeur général des Mutuelles de Bretagne qui souhaitent louer des locaux à Brest (Finistère). C'est finalement la compagne de Richard Ferrand qui remporte l'appel d'offres.

La moralisation de la vie politique

L'affaire tombe au plus mal pour le gouvernement qui veut présenter une loi sur la moralisation de la vie politique. Comme le parquet financier hier, le parquet de Brest ne s'est pas saisi du dossier. Il a indiqué dans ce communiqué qu'il n'avait pas assez d'éléments pour ouvrir une enquête préliminaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.