Pour Matignon, il n'est "pas question" de "revenir sur la baisse des APL"

D'après BFM Business, le gouvernement aurait pu renoncer à la baisse couplée des aides personnalisées au logement et des loyers dans les logements sociaux. Mais le cabinet d'Edouard Philippe dément.

Une affiche lors d\'une manifestation contre la baisse des APL couplée à une baisse des loyers dans les logements sociaux, le 15 novembre 2017 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). 
Une affiche lors d'une manifestation contre la baisse des APL couplée à une baisse des loyers dans les logements sociaux, le 15 novembre 2017 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).  (ALPHACIT NEWIM / CITIZENSIDE / AFP)

L'équipe du Premier ministre "dément" formellement l'information de la chaîne BFM Business selon laquelle le gouvernement renoncerait à la baisse des APL. Interrogé par l'AFP, Matignon a assuré lundi 20 novembre qu'il n'était "pas question" pour l'exécutif de "revenir" sur cette réforme contenue dans le projet de loi de finances voté en première lecture à l'Assemblée.

"Le gouvernement a engagé depuis plus d'un mois un dialogue approfondi avec l'ensemble des acteurs du logement social. (...) Cette discussion se poursuit et il n'est pas question de revenir sur la baisse des APL, en rappelant que la baisse des loyers concomitante permettra de ne faire aucun perdant chez les locataires", a affirmé Matignon.

Le 13 septembre dernier, le Premier ministre, Edouard Philippe, avait assuré sur France 2 que la baisse des APL dans les logements sociaux n'aurait "aucun impact" pour les bénéficiaires de ces aides. Cette baisse, avait-il déclaré, serait compensée par une diminution des loyers "identique". Cette annonce avait provoqué la colère de bailleurs sociaux des HLM, jugeant la mesure trop chère.