Politique : le grand oral des ministres

C'était une des promesses d'Emmanuel Macron pendant sa campagne : chaque année, les membres du gouvernement passeront un entretien d'évaluation pour faire le bilan de leur action. Les précisions de Patricia Issa, en duplex depuis l'hôtel de Matignon (Paris).

FRANCE 3

Les membres du gouvernement passeront chaque année un entretien d'évaluation pour dresser le bilan de leur action, c'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Ces oraux commencent ce mardi 3 juillet et vont durer tout le mois de juillet. Le premier à passer l'oral devant le Premier ministre ce matin était le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer. "Cet entretien est prévu pour durer entre une heure et demie et deux heures. Il doit permettre de faire le point sur l'année écoulée, les actions menées, et l'année à venir", précise Patricia Issa en direct depuis Matignon (Paris).

Un management inspiré des méthodes de l'entreprise

"Même si Édouard Philippe s'en défend, dès aujourd'hui, il va commencer à donner les bons et les mauvais points aux membres de son gouvernement, poursuit la journaliste de France 3. Le couple exécutif s'inspire des méthodes de l'entreprise pour gérer son gouvernement, car à l'issue de ces rendez-vous, il pourrait être amené à remanier le gouvernement, ce qui ne manque pas de mettre la pression sur les principaux concernés". Demain, c'est Bruno Le Maire qui aura droit à son grand oral face au premier ministre Édouard Philippe. Un mode de management qui n'est pas une première : François Fillon, alors Premier ministre, l'avait déjà mis en place en 2008.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l\'Education Jean-Michel Blanquer à l\'Elysée, le 21 mars 2018.
Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer à l'Elysée, le 21 mars 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)