Notre-Dame-des-Landes : le projet d'aéroport reste en suspens

Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) espèrent beaucoup du nouveau ministre de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot.

Voir la vidéo
France 2

L'annonce d'un médiateur sur le sujet du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) par le nouveau gouvernement ne suffit pas à convaincre les habitants de la ZAD (zone à défendre). "Je serai convaincu le jour où je verrai un papier signé du chef de l'État qui dira que le projet est abandonné", explique Mickael Lamory, un habitant de la ZAD.

Le gouvernement s'est donné six mois pour trancher

"Si, en revanche, derrière cette médiation, il y a une ouverture possible à imaginer l'abandon de l'aéroport, ça peut aller vers quelque chose d'intéressant", ajoute Camille, un autre habitant de la ZAD. Difficile de prédire l'avenir que leur réserve Nicolas Hulot. Certains croient au soutien du ministre de la Transition écologique et solidaire pour leur cause, d'autres beaucoup moins. Le gouvernement s'est donné six mois pour trancher.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Hulot, le 18 mai 2017, à Paris. 
Nicolas Hulot, le 18 mai 2017, à Paris.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)