VRAI OU FAKE Non, Christophe Castaner n'a pas donné une interview à BFMTV en conduisant sans ceinture de sécurité

L'interview, au volant, du ministre de l'Intérieur a fait réagir de nombreux internautes. Mais contrairement à ce qui a été avancé, Christophe Castaner avait bien attaché sa ceinture de sécurité.

Une interview de Christophe Castaner, le 1er mars 2019, sur BFMTV.
Une interview de Christophe Castaner, le 1er mars 2019, sur BFMTV. (BFMTV)

Le ministre de l'Intérieur a-t-il respecté les règles de la sécurité routière ? Une interview, diffusée vendredi 1er mars sur l'antenne de BFMTV, a fait douter de nombreux internautes. Il faut dire que le cadre de cet entretien avait de quoi surprendre. On y voit Christophe Castaner, au volant d'une voiture, répondre à un journaliste de la chaîne d'information. Rapidement, des internautes ont dénoncé une infraction au code de la route.

"Castaner conduit sans ceinture de sécurité et en répondant au micro", s'émeut un internaute. "Il roule sans ceinture", ajoute une autre, dans un tweet partagé plus de 600 fois, lundi 4 mars. Un lecteur de franceinfo, nous a aussi signalé cette séquence, en se demandant si le ministre avait vraiment "donné une interview au volant au mépris des règles de la sécurité routière qu'il a en charge de faire respecter". En effet, l'angle de l'image diffusée à l'antenne peut laisser planer le doute. 

Le ministre de l\'Intérieur, Christophe Castaner, au micro de BFMTV et portant bien sa ceinture de sécurité.
Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, au micro de BFMTV et portant bien sa ceinture de sécurité. (BFMTV)

Contacté par franceinfo, le ministère de l'Intérieur affirme que Christophe Castaner avait bien attaché sa ceinture de sécurité. Une information confirmée auprès de BFMTV, photo à l'appui. Pas d'entorse au code de la route, contrairement au Premier ministre, Edouard Philippe, lors d'une visite sur le Tour de France, en juillet 2018. Cette scène avait créé la polémique, alors que le gouvernement avait présenté ses nouvelles mesures de lutte pour la sécurité routière. A noter tout de même que le "conducteur ou passager d'un véhicule des services publics contraint de s'arrêter fréquemment en agglomération" est dispensé du port de la ceinture de sécurité.

"La route a besoin de toute notre attention"

Reste une question, pour les internautes : pourquoi avoir choisi cet étonnant cadre d'interview ? Christophe Castaner conduisait en réalité une voiture neuve de gendarmerie qu'il allait livrer lui-même à la brigade, précise son cabinet. Il était accompagné et escorté par ses officiers de sécurité comme dans tous ses déplacements.

Un cadre d'interview qui ne semble pas enfreindre les règles en vigueur. En effet, si le téléphone au volant et les oreillettes sont formellement interdits, les dispositifs intégrés aux véhicules, sont eux, autorisés. Le ministre n'avait, en outre, pas d'oreillette, ni dispositif audio propre. Une interview qui peut tout de même sembler en contradiction avec le message diffusé par la Sécurité routière : "La route a besoin de toute notre attention et de toute notre concentration".