Municipales : d'autres dissidents LREM et des ministres candidats ?

Avec la candidature dissidente de Cédric Villani non sanctionnée par La République en marche à Paris, d'autres cas similaires pourraient se poser.

FRANCEINFO

À Montpellier, le député de l'Hérault Patrick Vignal est déjà candidat à l'investiture LREM pour les municipales de mars 2020, sauf que le parti présidentiel pourrait choisir le maire sortant Philippe Sorel. Patrick Vignal prévient mercredi 4 septembre dans Le Monde : "Vous avez aimé Villani, vous allez adorer Vignal". On pourrait retrouver ce scénario à Sens (Yonne) et à Nice, Lille, Toulouse, voire Bordeaux, où se tiennent les 7 et 8 septembre les universités d'été de LREM.

Ministre ou maire, il faut choisir

Dans ce contexte, Édouard Philippe a annoncé la règle pour les ministres qui voudraient être candidats. "Il appartiendra aux candidats, le moment venu et s'ils sont élus, si oui ou non ils veulent rester membres du gouvernement" ou diriger leur mairie, a déclaré mercredi le Premier ministre. Lui-même pourrait avoir envie de se présenter au Havre (Seine-Maritime). D'autres aussi, mais pas forcément tête de liste, comme Gérald Darmanin à Tourcoing (Nord), Sébastien Lecornu à Vernon (Eure) ou Marlène Schiappa à Paris. Ils devront se décider en janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gérald Darmanin et Édouard Philippe à Paris, le 1er février 2018.
Gérald Darmanin et Édouard Philippe à Paris, le 1er février 2018. (JACQUES DEMARTHON / AFP)