Les Républicains préparent leur contre-attaque

En direct du siège Les Républicains, Thierry Curtet fait le point sur la fracture au sein du parti.

France 2

Alors que plusieurs élus de la droite et du centre ont appelé à répondre à la "main tendue" par Emmanuel Macron, François Baroin et les dirigeants du parti Les Républicains préparent la contre-attaque. "Une contre-attaque sous la forme d'un contre-appel des 577 candidats engagés aux législatives par LR et par l'UDI", rapporte Thierry Curtet, avant d'ajouter : "Les candidats s'engagent à soutenir un texte dans lequel il est question de soutenir les valeurs de la droite et son programme politique".

Garder un semblant d'unité

Au bureau politique, François Baroin a rappelé qu'Édouard Philippe n'est Premier ministre que pour les quatre prochaines semaines, jusqu'aux élections législatives. "On voit que la droite traditionnelle tente de refroidir les tentations, ardeurs de ses troupes, d'aller voir ailleurs, au moins jusqu'aux législatives, pour garder un semblant d'unité", conclut le journaliste de France 2 en direct du siège Les Républicains à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
La façade des locaux du parti Les Républicains, à Paris, le 6 mars 2017.
La façade des locaux du parti Les Républicains, à Paris, le 6 mars 2017. (GABRIEL BOUYS / AFP)