"Gilets jaunes" : Macron ouvre la porte à une médiation que Philippe avait fermée

Emmanuel Macron annoncera mardi 27 novembre la création d'un Haut conseil pour le climat. Est-ce une volonté de dialogue, d'ouverture ?

France 3

C'est une ouverture avec le grand retour à la concertation, au terrain et même au porte-à-porte. Les ministres, les députés et les militants de LREM sont priés de renouer avec la démarche participative qui a fait le succès d'Emmanuel Macron. Pour sortir de l'impasse avec les "gilets jaunes", les ONG, les associations, les élus, les syndicats sont conviés mardi 27 novembre à l'Élysée, où le chef de l'État va leur dévoiler sa stratégie en matière de transition énergétique alors qu'il y a une semaine le Premier ministre avait fermé la porte à une tentative de médiation du leader de la CFDT.

L'exécutif prêt au dialogue, mais...

Emmanuel Macron ouvre la porte à tout le monde désormais sauf La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, la CGT et la CFE-CGC. Il y a un changement de méthode, mais la gouvernance du président n'a pas été du tout participative jusqu'ici. Le gouvernement se dit prêt maintenant à rencontrer les représentants des "gilets jaunes", mais le dialogue risque de tourner court si mardi Emmanuel Macron ne fait pas de vrais gestes sonnants et trébuchants en direction des Français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" manifestent à Dinan (Côtes-d\'Armor), le 20 novembre 2018.
Des "gilets jaunes" manifestent à Dinan (Côtes-d'Armor), le 20 novembre 2018. (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)