Françoise Nyssen perd la régulation de l'édition : "Que la ministre de la Culture ne puisse pas s’occuper de littérature, c’est un vrai problème"

Une partie de l'opposition politique pose la question de la démission de la ministre de la Culture, qui s’est vue retirer de ses prérogatives la régulation du secteur de l'édition pour cause de conflit d'intérêt.

La ministre de la Culture Françoise Nyssen, à Paris, le 23 janvier 2018.
La ministre de la Culture Françoise Nyssen, à Paris, le 23 janvier 2018. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Critiquée par le monde de la culture dans la gestion de ses dossiers, l’héritière de la maison Actes Sud, se voit retirer la régulation du secteur de l'édition, pour cause de conflit d'intérêt. Aussi, dans l’opposition, certains n’hésitent pas à poser la question de sa démission.

Priver la littérature d'un ministre dédié ?

Mettre plus d'un an à se rendre compte que l'une des éditrices les plus célèbres de France a des intérêts dans le monde de l'édition, Daniel Fasquelle trouve ainsi que c'est fort long : "Que le ministre de la Culture ne puisse pas s’occuper de littérature, c’est quand même un vrai problème, soutient le député Les Républicains. Le Premier ministre et le président de la République doivent se poser la question de savoir si Françoise Nyssen peut rester aujourd’hui dans ces conditions-là, sauf à priver la littérature française du soutien qu’un ministre dédié peut lui apporter."

Agacement rue de Valois

Faux, répond son entourage : le statut des auteurs, les bibliothèques, restent toujours ses dossiers. Il est cependant vrai que rue de Valois, au ministère de la Culture, on s’agace de cette année de tractations avec la Haute autorité de transparence de la vie publique pour en arriver là. Car puisque le gouvernement a voulu aller chercher des ministres de la société civile, ces derniers, avant leur ministère, ont donc une une vie.

Pas de quoi en faire une histoire, donc, dit Gilles Legendre, porte-parole de La République en marche à l'Assemblée : "Il n’y a pas de décisions sur le livre tous les quatre matins, explique-t-il. C’est une toute petite portion de l’activité de Mme Nyssen, qui est par ailleurs est aussi ministre de la Communication…"

Vous pouvez essayer de trouver la difficulté, vous aurez beaucoup de mal à la trouver…Gilles Legendre (LREM)à franceinfo

Et malgré les apparences, au ministère de la Culture, Françoise Nyssen est bien, dit un de ses collaborateurs. À Matignon, on répète de toute façon ne pas envisager de remaniement.