Éducation : 1 800 postes seront supprimés en 2019

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a confirmé dimanche 16 septembre que 1 800 postes seront supprimés dans les collèges, les lycées et les services administratifs à la rentrée 2019.

FRANCE 3

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a confirmé dimanche 16 septembre que 1 800 postes seront supprimés dans l'Éducation nationale. Les collèges et les lycées sont concernés. Dès la rentrée prochaine, les professeurs seront moins nombreux. Le ministre de l'Éducation relativise : "Nous injectons plus d'heures supplémentaires, des heures supplémentaires seront désocialisées ce qui signifie qu'elles seront mieux payées pour les professeurs."

40 000 élèves supplémentaires sont attendus pour la rentrée 2019

Les professeurs seront moins nombreux mais devront travailler plus. Le chef d'établissement pourra imposer deux heures supplémentaires chaque semaine. Cette annonce intervient alors que les effectifs du second degré sont en constante augmentation. 40 000 élèves supplémentaires sont attendus au collège et au lycée en 2019, même chose en 2020 et en 2021, ce qui fait craindre des classes encore plus chargées. Seule bonne nouvelle pour les enseignants : ils seront moins payés d'ici la fin du quinquennat. Jusqu'à 1 000 euros de plus par an pour un professeur débutant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Syndicat national des collèges et lycées s\'inquiète de l\'augmentation du nombre d\'élèves par classe.
Le Syndicat national des collèges et lycées s'inquiète de l'augmentation du nombre d'élèves par classe. (DAMIEN MEYER / AFP)