Gouvernement : le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, démissionne

Le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a remis sa démission du gouvernement, lundi 16 décembre. Il était fragilisé depuis une semaine et les révélations sur ses activités et mandats non déclarés.

france 2

Jean-Paul Delevoye a finalement démissionné lundi 16 décembre, après avoir déclaré 13 mandats, dont 11 bénévoles, dans les structures liées à l'insertion professionnelle, au mécénat et à la réflexion démocratique. Dans sa nouvelle déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Jean-Paul Delevoye avait aussi revu à la hausse les sommes perçues pour ses deux mandats rémunérés liés au monde de l'éducation.

Des cumuls interdits par la Constitution

Pour son poste de conseiller à IGS, il a gagné 78 804 € net en 2017, or il n'avait déclaré que 40 000 €. Pour son travail au sein de Parallaxe, il a gagné 73 338 €, pour 64 420 € déclarés. Un travail qu'il a cumulé durant trois mois avec son poste au gouvernement, ce qui est interdit par la Constitution. L'Élysée dit accepter "avec regrets" la démission de celui qui était le "Monsieur Retraite" du gouvernement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye, lors d\'une session de questions au gouvernement, le 11 décembre 2019. 
Le haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye, lors d'une session de questions au gouvernement, le 11 décembre 2019.  (DANIEL PIER / NURPHOTO / AFP)