Gérard Collomb ne se présentera pas sous l'étiquette LREM pour les municipales de 2020 à Lyon

L'ancien ministre de l'Intérieur souhaite "rassembler", "autour d'un projet", a-t-il déclaré au lendemain de sa démission.

Gérard Collomb arrive à la gare de Lyon Perrache (Rhône), le 3 octobre 2018.
Gérard Collomb arrive à la gare de Lyon Perrache (Rhône), le 3 octobre 2018. (MAXPPP)

Il ne veut pas être affilié à un parti. L'ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui a arraché sa démission en forçant la main d'Emmanuel Macron, a annoncé jeudi 4 octobre, sur LCI, qu'il ne porterait pas l'étiquette La République en marche pour les élections municipales de Lyon, en 2020. Il a déclaré qu'il se présenterait sous une étiquette locale "autour d'un projet" pour "rassembler", comme le font "en général" les autres maires.

"On rassemble très large"

"Ici, on ne s'est jamais présenté sous une étiquette partisane. Pourquoi ? Parce qu'on rassemble très large, a-t-il dit. Dans mon équipe municipale, vous avez des gens qui sont proches de l'ancien Parti communiste, jusqu'à des gens qui sont MoDem, qui sont centristes, voire même à un moment donné qui ont pu voter à droite."

"Ça n'a pas de sens de rassembler simplement sur un parti. Personne ne voterait pour vous dans une ville. Ce que veulent les gens, c'est que vous serviez l'intérêt général", a-t-il ajouté.