Après la Pentecôte, un second jour férié de solidarité envisagé

Le 21 mai, lundi de Pentecôte, est la journée de solidarité pour les personnes dépendantes. Le gouvernement envisage de créer une deuxième date de la sorte.

FRANCE 2

Le lundi de Pentecôte, ce 21 mai, est le quatrième et dernier jour férié du mois de mai. Certains vont pourtant aller travailler dans le cadre de la journée de solidarité pour les personnes dépendantes. Travailler gratuitement un deuxième jour férié pour financer notamment les plus âgés est une option jugée intéressante par le gouvernement d'Édouard Philippe, à la recherche de financement.

Une journée qui rapporte 2,37 milliards d'euros

Créée après la canicule de 2003, cette journée de solidarité concerne tous les salariés, mais pas les travailleurs indépendants ni les professions libérales. Aujourd'hui, elle rapporte 2,37 milliards d'euros. 60% de cette somme, est dédiée aux personnes âgées, 40% aux personnes handicapées. Une enveloppe, qui même si elle est doublée, resterait insuffisante selon les responsables du secteur. Elle constituerait néanmoins une manne conséquente et un apport loin d'être négligeable pour les pouvoirs publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Affiche d\'ouverture d\'un magazin le lundi de Pentecôte.
Affiche d'ouverture d'un magazin le lundi de Pentecôte. (MYCHELE DANIAU / AFP)