Cet article date de plus de neuf ans.

Génocide arménien : le site de la députée à l'origine de la loi attaqué

Le site web de Valérie Boyer a été attaqué par des hackers turcs. La députée de Marseille annonce son intention de porter plainte.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Capture d'écran)

En début d'après-midi ce dimanche 25 décembre, le site web de Valérie Boyer renvoyait toujours vers un écran noir affichant le drapeau turc. En dessous, un message non signé en turc et en anglais qui s'en prend au gouvernement français et à la communauté arménienne de France.

"Vous la diaspora arménienne, êtes de tels lâches que vous n'avez pas le cran d'ouvrir les archives arméniennes et de faire face à la vérité" et d'ajouter : *"Vous les Français, êtes tellement pitoyables et pathétiques que vous méconnaissez les vérités pour des voix."

*

La députée UMP de Marseille affirme aussi avoir reçu insultes et menaces de mort. Ses parents et enfanst auraient d'ailleurs aussi été visés. Elle a donc annoncé dans la soirée son intention de déposer plainte.

A l'initiative de la députée, l'Assemblée nationale a voté jeudi la proposition de loi pénalisant la contestation de tous les génocides, dont celui des Arméniens en 1915. L'adoption de ce texte avait provoqué la colère de la Turquie qui avait même rappelé son ambassadeur à Paris. Le texte doit maintenant être présenté au Sénat en janvier.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.