Gaël Perdriau se met en "retrait total" de ses fonctions à la métropole de Saint-Etienne

"La notion de mise en retrait n'a aucune valeur juridique", a relevé Christian Servant maire de Saint-Priest-en-Jarez.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gaël Perdriau lors d'un conseil municipal à Saint-Etienne (Loire), le 26 septembre 2022. (OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Gaël Perdriau a annoncé, jeudi 8 décembre, qu'il se mettait en "retrait total" de ses fonctions de président de la métropole de Saint-Etienne. Englué depuis trois mois dans une affaire de chantage à la sextape, il faisait face à de nouveaux appels à la démission. "J'entends le besoin de certains de me voir prendre du recul", a déclaré l'ex-LR, avant de quitter le conseil métropolitain.

Une demi-douzaine d'élus ont présenté à l'ouverture des débats un "vœu pour imposer que la morale et l'éthique des conseillers métropolitains soient respectées". "Le contexte judiciaire pèse lourdement sur notre métropole", surtout depuis que "nous avons assisté avec stupeur à une tentative inédite de censure de presse", dit le texte lu en séance, appelant à un vote sur la démission de Gaël Perdriau. 

"La notion de mise en retrait n'a aucune valeur juridique", a relevé Christian Servant, maire de Saint-Priest-en-Jarez, a rapporté France Bleu Saint-Etienne Loire. "Le retrait total de Gaël Perdriau ne suffit pas", a jugé Julie Tokhi, conseillère communautaire stéphanoise écologiste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.