Remaniement : l’ascension fulgurante de Gabriel Attal, Premier ministre à 34 ans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Gabriel Attal a été nommé Premier ministre, mardi 9 janvier. Portrait.
Remaniement : l’ascension fulgurante de Gabriel Attal, Premier ministre à 34 ans Gabriel Attal a été nommé Premier ministre, mardi 9 janvier. Portrait. (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Gabriel Attal a été nommé Premier ministre, mardi 9 janvier. Portrait.

Il y a quelques semaines, Gabriel Attal était en déplacement dans un collège d’Île-de-France, où certains élèves l’ont confondu avec le Premier ministre. Une scène prémonitoire pour l’ambitieux, qui prend aujourd’hui la suite d’Élisabeth Borne. Propulsé ministre de l’Éducation nationale il y a cinq mois, il n’aura passé que peu de temps à son poste, qu’il souhaitait occuper avec fermeté. "À un moment, la tolérance ça va, la bienveillance, ça va", déclarait-il notamment à l’Assemblée. Le ministre a été sur le terrain et dans l’action pour mener des réformes. 

Une ascension fulgurante 

Souvent qualifié de "bébé Macron", il a fait sa scolarité à l’Ecole alsacienne, un établissement privé parisien et élitiste. Dès son plus jeune âge, comme Emmanuel Macron, il pratique le théâtre. Il étudie ensuite à Sciences Po Paris, et est très vite attiré par la politique. Gabriel Attal fait ses armes au Parti socialiste, puis au ministère de la Santé auprès de Marisol Touraine. 

En 2016, il est l’un des premiers à rejoindre Emmanuel Macron et devient député à 28 ans, puis membre du gouvernement à 29 ans, comme secrétaire d’État à la Jeunesse. Il est ensuite nommé porte-parole du gouvernement Castex, puis accède à Bercy en tant que ministre des comptes publics. À 34 ans, il devient le Premier ministre le plus jeune de la Ve République. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.