Rassemblement national : Gilbert Collard dénonce son exclusion "violente et illégale" du groupe au Parlement européen

Le député européen a affirmé mardi qu'il allait "bien évidemment réagir" à son exclusion du groupe auquel appartient le Rassemblement national à Strasbourg. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Gilbert Collard, député Rassemblement national du Gard, était l'invité de franceinfo, jeudi 4 avril 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Qu'on nous exclue d'une manière violente et illégale, on ne l'accepte pas et on aura très légitimement les procédures qui s'imposent", a déclaré sur franceinfo mardi 25 janvier Gilbert Collard, eurodéputé, après son exclusion du groupe auquel appartient le Rassemblement national au Parlement européen. Gilbert Collard, tout comme Jérôme Rivière, s'est allié au parti Reconquête d'Éric Zemmour pour l'élection présidentielle 2022. "On va bien évidemment réagir sur la question du respect du droit", a-t-il ajouté.

"On s'y attendait, mais on ne pensait pas que ce serait fait au mépris de toutes les règles élémentaires qui régissent la question", s'est-il indigné sur franceinfo. "Pour être exclu d'un groupe, il faut en violer la plateforme politique. Nous n'avons pas tenu de propos contraires, nous n'avons pas eu d'attitudes contraires. Il s'agit d'une affaire interne, française, qui ne viole en rien la plateforme du groupe."

"On est exclu par le fait d'une volonté de la direction du Rassemblement national."

Gilbert Collard, eurodéputé

à franceinfo

Marine Le Pen "m'a enseigné la manière de procéder. Je ne veux pas polémiquer et entrer dans des querelles. Mon professeur en goujaterie a été Marine Le Pen", a poursuivi Gilbert Collard. L'eurodéputé a par ailleurs assuré que d'autres élus du Rassemblement national au Parlement européen vont rejoindre Éric Zemmour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national - RN

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.