Qui sont les électeurs du FN ?

Guillaume Daret se penche sur un sondage réalisé sur les électeurs du FN et décrypte les résultats.

FRANCE 2

Au moment du premier tour des élections départementales, l'institut Ipsos Sopra Steria, partenaire de France 2, a procédé à une étude sur les électeurs du Front national et en a tiré un profil-type. "Il s'agit plutôt d'un homme, jeune, peu diplômé", résume Guillaume Daret sur le plateau du 20 Heures.

Dans le détail, "les hommes votent davantage pour le FN que les femmes : 28% des hommes, contre 23% des femmes", poursuit le journaliste. Les électeurs du FN se recrutent plutôt parmi moins de 60 ans : "Le Front national recueille 29% des voix des plus jeunes, les 18-35 ans, mais seulement 18% des plus de 60 ans. Ça veut dire que le Front national peine encore à convaincre les plus âgés."

Motivations principales, l'immigration et l'insécurité

Côté études, "ceux qui ont un niveau inférieur (30%) ou égal au bac (31%) se tournent vers le parti de Marine Le Pen, contre seulement 16% des titulaires d'un bac + 3". Enfin, "le FN réussit à capter 43% du vote des ouvriers, 35% de celui des employés et seulement 15% de celui des cadres".

Chez ces électeurs, "parmi les motivations les plus présentes, deux se dégagent : la question de l'immigration et celle de la sécurité et de la lutte contre la délinquance", conclut Guillaume Daret.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Front national, Marine Le Pen, commente les résultats du FN aux élections départementales, le 22 mars 2015, à Nanterre (Hauts-de-Seine).
La présidente du Front national, Marine Le Pen, commente les résultats du FN aux élections départementales, le 22 mars 2015, à Nanterre (Hauts-de-Seine). (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)