Cet article date de plus de cinq ans.

Mediapart accuse Jean-Marie Le Pen d'avoir eu un compte en Suisse

Le président d'honneur du Front national aurait détenu 2,2 millions d'euros en Suisse, via un trust non déclaré, selon les révélations publiées lundi par le site d'information.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le président d'honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, lors d'un meeting à Nice (Alpes-Maritimes), le 20 mars 2014. (CITIZENSIDE/ERICK GARIN / AFP)

Nouveau scandale en perspective au Front national ? Dans une enquête publiée lundi 27 avril, le site internet Mediapart affirme que Jean-Marie Le Pen a détenu, jusqu'en mai 2014 au moins, un compte en Suisse, via un montage financier impliquant celui qui est présenté comme son majordome. 

"Jean-Marie Le Pen a détenu un compte caché chez HSBC, puis à la Compagnie bancaire helvétique (CBH), à travers un trust placé sous la responsabilité légale de son majordome, Gérald Gérin, écrit Mediapart. 2,2 millions d’euros ont été déposés sur le compte de ce trust, dont 1,7 million sous forme de lingots et de pièces d'orLe parquet de Nanterre a reçu ces éléments du service anti-blanchiment Tracfin, alors qu'une enquête préliminaire est ouverte à Paris depuis fin 2013 sur le patrimoine du fondateur du FN". Contacté par francetv info, Jean-Marie Le Pen n'a, pour l'heure, pas donné suite à nos sollicitations.

Gérald Gérin, l'homme de confiance de Jean-Marie Le Pen

Mediapart présente Gérald Gérin, 41 ans, comme l'homme de confiance du fondateur du Front national. Devenu majordome des Le Pen il y a 21 ans, il dispose d'une procuration sur les comptes déclarés de Jean-Marie Le Pen. Mais en 2008, il est aussi devenu, selon Mediapart, "l’ayant droit d’un trust basé aux Iles Vierges britanniques – 'BVI' dans le jargon –, Balerton Marketing Limited". Une affirmation contestée par l'intéressé. Cette structure aurait détenu le compte HSBC dont Jean-Marie Le Pen était le bénéficiaire avant de le clôturer en mai 2014, date à laquelle les sommes ont été transférées aux Bahamas.

Elu conseiller régional de Paca en 2010, Gérald Gérin est également l'assistant parlementaire de l'eurodéputée FN Marie-Christine Arnautu. Ce qui lui vaut d'être visé, déjà, par l'enquête sur les emplois fictifs présumés de certains assistants frontistes au Parlement européen, rappelle Europe 1.

Enfin, ce majordome est est également trésorier de l'association de financement Cotelec, chargée de promouvoir l'image de Jean-Marie Le Pen, et d’un micro-parti commun à Marine et Jean-Marie Le Pen, Promelec. 

Bientôt des poursuites engagées par la justice ?

Mediapart souligne que la justice française est en train de passer au peigne fin le patrimoine de Jean-Marie Le Pen. Si le président d'honneur du FN détient ou a détenu ainsi de l'argent via un trust non déclaré en Suisse, des poursuites pourraient être engagées contre lui, y compris pour avoir transmis une "fausse déclaration" à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), et/ou pour fraude fiscale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.